Zaman et Dakika

il y a
2 min
96
lectures
93
Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
Il est midi, l’horloge du Big Ben sonne, Zaman un des ouvriers de l’usine des secondes s’affaire à sa tâche, il est sur le poste 15 et il attend avec impatience que l’aiguille arrive à son poste.
Zaman fait partie d’une famille d’ouvriers de père en fils, il travaille à la seconde 15 et son meilleur ami se trouve au poste 45.
Son père a pris sa retraite et s’occupe maintenant de nettoyer l’aiguille.
Certaines fois Zaman se demande ce qu’il y a à l’extérieur de l’horloge, comment est la vie dehors? Et pourquoi tant de haine entre les secondes et les minutes  ?
Lorsqu’il a un peu de temps à dépenser, il voyage dans les différentes heures et il adore rencontrer de nouvelles personnes.
Le peuple des secondes et le peuple des minutes ne s’aiment pas.
Zaman trouve que les minutes sont beaucoup trop arrogantes car elles ne font rien et toute la gloire revient à eux mais...Zaman a rencontré une charmante jeune minute prénommée Dakika. Zaman c’est également la 15, la minute la plus importante pour Zaman puisqu’elle passe juste au dessus de son poste de travail.
Leur amour est secret car personne ne pourrait s’imaginer une relation entre les secondes et les minutes mais soudain, alors que tout le monde est au travail, tout s’arrête.
Ça n’était jamais arrivé auparavant.
Le temps passe et l’aiguille est bloquée, on essaye tant bien que mal de la remettre en marche mais rien n’y fait, l’horloge est à l’arrêt complet.
Les douze sages de l’horloge ordonnent au peuple des minutes et des secondes de rentrer chez eux et promettent de tout leur expliquer.
En réalité l’horloge est en maintenance et a été arrêté par les hommes mais les minutes et les secondes ne doivent surtout pas être au courant.
Très vite des rumeurs circulent: on dit que les secondes ne feraient pas assez bien leur travail et une guerre éclate entre ces deux peuples.
Dakika et Zaman voient leur peuple respectif s’entre-déchirer et peu à peu le rêve du petit Zaman s’envole.
Mais soudain après avoir fait quelques provisions et marchant vers le domicile familial il voit Dakika apeurée et courant vers sa direction:

Zaman : Dakika! Qu’est ce qu’il y a ?
- reprenant son souffle -
Dakika : je..je..j’ai..

Zaman : calme toi, prend ton temps

Dakika : j’ai été pris à parti il y a quelques minutes par un groupe de secondes.

Zaman : les salauds ! Nous devrions être unis face à cette crise.

Dakika : oui je suis d’accord avec toi, demain c’est le nouvel an, j’espère que les choses se calmeront et que l’horloge se remettra à fonctionner.

Le lendemain, l’aiguille est toujours à l’arrêt mais tout le monde s’affaire à sa tâche pour que le nouvel an soit grandiose.
Depuis le balcon, les douze sages de l’horloge rassurent les deux peuples et leur ordonnent de s’amuser.
Tout le monde mange et profite de cet instant de répit pour souffler un peu.
Alors que la soirée bat son plein,
Zaman monte sur l’horloge et gravit les marches pour arriver jusqu’au balcon où ce midi les sages ont fait leur discours et soudain il entend des pleurs.
Zaman : qui est là ?
Dakika  : c’est moi..Dakika
Zaman : mais pourquoi pleures-tu ?
Dakika : car nos deux peuples se font la guerre et..et..rien.

•Entre temps, dans le peuple des hommes, tout le monde attend avec impatience qu’il soit minuit car l’horloge a fini d’être réparée et elle est prête à redémarrer•

Zaman : oui..mais soit rassurée tout finira par s’arranger! Allez viens il reste quelques secondes t il sera minuit ! Sèche tes larmes et viens.

9...8...7...6...

Zaman : allez viens ! Vite !

5...4...3...

Dakika et Zaman se tiennent la main quand soudain ils trébuchent et se retrouvent face aux deux peuples.

2...1...bonne année !!

Regardez c’est une minute avec une seconde! Quelle hérésie !
L’aiguille se met enfin à fonctionner et tout le monde pense que c’est grâce à Zaman et Dakika.

Tout redevient comme avant et les deux peuples sont enfin unis.
93
93

Un petit mot pour l'auteur ? 23 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Joli! Un beau texte Rachid. J'ai adoré.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Trip top Rachid,
J'adhère et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé. Un texte original et bien structuré .. un style fluide .. merci de consulter le mien avis et voté pour m'aider à progresser . super
Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo Rachid, j'adore votre style! Très beau, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
toutes mes voies
svp votes pour moi

Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
Voilà un joli conte qui remet les pendules à l'heure. Bravo pour cette histoire originale, légère et bien écrite.
Si vous le souhaitez, vous pouvez me lire ici : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-sale-petit-bruit-de-mort-1
Encore bravo pour votre récit.

Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix.
Je propose vous mon histoire en lien pour le concours adolescent.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de RAC
RAC · il y a
Original & bien écrit.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un petit conte plein de fantaisie sur les peuples du temps ! Bravo, Rachid ! Vous avez mes cinq voix !
Je vous invite à lire mon poème : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser Bonne journée à vous.

Image de Monique Feougier
Monique Feougier · il y a
Beaucoup de profondeur et de légèreté dans ce texte qui court après le temps...Heureusement l'horloge de la vie remet tout le monde à sa place. Une jolie analyse de notre société. Mes voix
En lice également
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-dernier-souffle-2