Z'AILES

il y a
1 min
8
lectures
1

Bonjour et merci à l'Equipe de ce site de m'accueillir si toutefois mes textes sont retenus. J'écris depuis quelques années maintenant. Je crois que c'est le meilleur moyen pour moi  [+]

Les rêveurs ont de la cendre au fond des yeux.
Des lambeaux de peau douce qui jamais n'effleureront la leur.
Ils ont des fils de sucre collés aux dents
Et des émergences de lendemains meilleurs.

Ils ont les mains toujours grandes ouvertes
Avec des doigts qui n'en finissent pas de cueillir les étoiles
Pour peu que l'on regarde vers eux
Ils se font sable, velours ou caresses.

Les rêveurs ont des jambes qui bougent sans cesse
Et un cœur comme l'Amazone
Dans un mouvement perpétuel

Ils se baignent nus dans les ruisseaux sauvages
Ils ont des envies d'absolu
De promenades tranquilles
Des images magiques
Un amour en attente
Et des chansons nostalgiques.

Alors les écoutant, ils pleurent des torrents furieux
Des regrets gris perlent à leurs paupières
Leur bouche solitaire se ferme pour de bon
Dans des sanglots interminables.

Les rêveurs pourtant
Ne sont que des anges de passage
Leurs jours sont comptés
Leurs nuits aussi

Ils ne vivent ici bas
Que parce qu'un autre ange y demeure
Quand ils s'en vont pour un ailleurs
Il est bien rare que l'on s'en aperçoive

Parce qu'un ange rêveur
N'a pas de poids
Il n'est qu'en apesanteur
En dilution

Ses plumes sont duvet, souffle, nuage
Un seul courant d'air les éparpille
Les anéantit

Et lorsque la Vie devant eux se referme
Il ne reste d'eux que des imperceptions
Des souvenirs diffus
Puis un jour, il n'en restera plus rien
Qu'un tas de cendres dans les yeux d'un autre ange.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,