Vent en colère

il y a
1 min
236
lectures
21
Qualifié
Soirée de Février devant la cheminée.
Dehors, accourant de très loin, furibond, le vent traverse le jardin. Bruyamment. Il est très agité, comme poursuivi par un ennemi invisible. On l’entend, il bringuesouffle et frappavaude sur les arbres, secouant les branches et tournirachant les feuilles de toutes ses forces. Il courvole de l’un à l’autre, bouscachoque tout sur son passage, sans sarlitude. Il s’invite soufflement puis revient, tournallant dans tous les sens. Il est partout. Il arrive même à berdancer autour de la maison. Comme une crise, il ravaude sur le toit, froustule les tuiles, sans succès. Il s’énerve tant qu’il se met à touffrioler le feu dans la cheminée, rougeoie les braises en siffleronnant comme un monstre dans une grosse colère. C’est terrible. Rien ne semble pouvoir l’apaiser. On le sent aller et venir de toutes parts. Petit à petit, la nuit arrive, sans bruit, essaie de s’installer discrètement dans le jardin. Il continue malgré tout à s’éclagiter, toujours en furie.
Longtemps encore dans le noir, il va brouscogner, avant de se calmer... On l’a entendu.

21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le doute de Léa

Aurélien LENOTREC

L'équipe de France féminine de handball joue en finale contre la Norvège. La France mène 27-26. Il reste une minute à jouer.
Léa est dans les buts. L'arrière gauche norvégienne lance le... [+]