1
min

Valsent les tristes gens

Image de Margot

Margot

4 lectures

0

Il est des fois où le monde s'agite. Valsent les tristes gens dont le bonheur oublié revient furtivement. Et en haut dans le ciel, bien qu'illumine cette sombre ville le soleil, scintillent les étoiles. Ces étoiles, que chaque soir tu regardes, cet infini, ton espoir. D'une vie libre tu te languis, liberté, liberté, tu écris. Alors, quand le monde s'agite ainsi, quand les yeux des gens brillent, non plus de larmes mais de gaieté, tu te laisses transporter. Un grain de sable, ballotté par les flots tu deviens. Un nourrisson, bercé par la douce voix de sa mère. Aux horreurs tu te fermes, carapace. Au gré de cette petite musique, cette tendre mélodie, que la brise du vent promène, tu vides ton esprit. Sans pensées aucune, ta tête s'incline délicatement. C'est, habituellement, la position dans laquelle tu réfléchis et imagine un monde meilleur. Un monde où l'on vivrait au rythme des vagues. Où, sous l'agressive chaleur de l'été, enfants nous redeviendront, s'éclaboussant de cette eau salée. Et, les orteils dans le sable de l'automne, nous danseront les cœurs pleins de chaleur encore. Et où, l'hiver, sous les vêtements d'amour de nos grand-mères, nous tendront la langue, riant le nez en l'air quand un flocon s'y posera. Et quand les temps froids auront passés, non tristes et gris comme à Paris, mais joyeux et chaleureux comme à Noël, tout recommencera. Les petits volets bleus de la chambre entre-ouverts laisseront de nouveau voir les fleurs sur les arbres éclore. Et, le matin suivant, le vent les déposera çà et là, enivrant la ville de douceur, soulevant la jupe des petites filles. Les vagues s'échoueront passionnément sur la rive, et le village tout entier les regardera avec amour, le regard heureux perdu à l'horizon. Oubliant les rues mouillées de Paris, tu emportes avec toi cette joie de vivre, et, pour quelques instants, te mêles avec envie à la foule. Tu es parti dans le tourbillon de la vie.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,