Une mystique allée

il y a
4 min
138
lectures
98 voix
En compétition

Que les larmes ancrent ma page de vers poétique. Nom d’auteur utilisé : Aegnor Mina dans le recueil Unité & Mina Galiana dans certaines co-écritures. Si vous êtes curieux ou curieuse  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
Dans un monde de noirceur, on souhaite s’évader dans le moindre territoire lumineux. Dans le moindre des coins qui puissent nous laisser respirer sans être empoisonné.

-J’avais tout quitté famille, boulot et tout le reste qui me rattachait à cette ville. J’avais le droit de vivre ma propre vie, quitte à les laisser derrière moi. Je n’ai pas besoin qu’ils comprennent, je veux enfin respirer et apaiser mon cœur.

Dans les Alpes en Isère elle espère trouver ce qu’elle recherche depuis toujours, la grande nature. Des jours plus calmes mais surtout pouvoir faire des randonnées et peindre le paysage. Pourquoi pas un angle sur le château à St Pierre d’Entremont ?
Ça semble bête et puéril de vouloir tout plaquer d’un coup de tête mais les montagnes m’appellent. Faut savoir aussi que non ce n’est jamais un coup de tête, il y a toujours une raison à chaque acte même si la raison est de la folie. C’était et c’est toujours la meilleure solution avant que tout ne soit qu’un rêve. C’est peut-être dans ce seul genre de situation qu’on n’a pas besoin de savoir ce qui va se passer le lendemain. Il y a une limite à tout et à toute chose qu’on le veuille ou non. Comme sortie d’une prison, elle ne porte qu’un sac en sortant du car, l'arrêt est désert. Le regard perdu mais qui fixe encore le car qui repart et laisse voir une chaîne de montagne dans l’horizon.

-J’ai fugué je l’avoue mère nature.

Elle continue de marcher sur le chemin où le car ne pouvait pas passer. Et deux heures plus tard, la voilà face déjà à un obstacle était-ce un signe ? Un avertissement de là-haut ? D’après les pierres et les rochers c’était un éboulement plutôt violent. Elle décide de faire demi-tour pour trouver un autre chemin. Monter sur les rochers glissants était trop dangereux. Dès la première porte de la forêt elle n’hésite pas à entrer pour contourner et regagner le chemin. Au cœur de ce paysage, ces grands arbres, et ces petits cailloux qui forment de mystérieuses allées. Elle récupère finalement et sourit. Un sourire que seuls les animaux peuvent voir, parmi eux les oiseaux qui chantent près d’une rivière qui ruisselle. Elle est comblée par cette fascinante harmonie qu’on appelle ici le calme. Ce n’est pas la rue bondée de la ville, une ville polluée par les automobilistes. Et par le bruit insupportable des gens qui parlent et marchent dans tous les sens.

-C’était pas une blague quand on disait qu’il fallait peu pour être heureux.

Il est maintenant 17h, elle décide de vite reprendre le chemin pour rejoindre le village. Mais elle remarque petit à petit qu’elle prend étrangement de l’altitude. Et ce n’est rien de bon le village devait se situer au plus bas pas loin d’un lac.

-J’étais pourtant sûr que c’était par là.

Plus qu’un pas et elle pouvait déferler toute la falaise en quelques secondes.

-Non, tout compte fait c’est pas par là.

Mais avant, cette magnifique vue méritait d’être prise en photo. Elle prend en photo la vue panoramique de l’Isère. En haut à droite de son écran affiche qu’il n’y aucun réseau, ensuite elle le range dans la poche de derrière.

-Ici au moins y a pas de voleur.

En tournant la tête, elle remarque plus bas un chemin et comment y accéder. C’est assez raide mais elle s’en sort, il est 18h10 et le soleil va bientôt disparaître. Un bip dans sa poche l’intrigue, c’est sa batterie qui est presque à plat, elle le branche à une batterie externe et continue de marcher. Elle voit enfin le lac elle court vers le bord de l’eau pour boire et remplir sa bouteille. Elle s'assit contre un arbre et dessine un croquis du paysage qu’elle a sous ses yeux. Du vert pour les arbres et les montagnes ; du bleu pour l’eau et un peu le ciel ; un peu de noir pour les ombres ; du blanc, du rose et de l’orange pour les nuages et un léger rouge pour le soleil. Ce petit croquis est prêt puis elle referme sa boîte. Les muscles de ses jambes étaient tendus et ses pupilles deviennent plus lourdes.

-Je sens les crampes arriver...

Le soleil se couche doucement, le rouge flamboyant des derniers rayons de soleil se fondent sur la surface du lac jusqu’à bercer le visage de la femme qui s’endort soudainement. Une heure plus tard elle se réveille en sursaut.

-M**de je me suis endormie ! Je vois rien...

Elle sort son portable totalement chargé et éclair le sol. Il est 20h et le réseau capte enfin, d’après sa position dans la carte une route n’est pas loin. Mais soudain une présence l’attrape par le bras et elle sursaute de nouveau.

-Mon dieu qui êtes-vous ?!

-Votre lumière s’il vous plaît !

-Je suis désolée. Vous êtes du coin ?

-Si je suis du coin... oui on peut dire ça.

On aurait dit un berger qui avait vécu plusieurs années dans ses montagnes. La jeune femme observe une ligne blanche qu’elle n’avait pas vu avant, comme si une personne avait tracé une ligne droite à l’horizon.

-C’est quoi cette ligne blanche ?

-Je ne vois pas de ligne blanche. Mon chien-loup vous a trouvé. Vous faites quoi ici sinon ? Ce n’est pas le lieu pour dormir à la belle étoile. Dites, vous êtes une touriste ?

-Je sais et non pas vraiment mais j’suis pas si différente je connais pas les alentours. Je viens enfin d’avoir du réseau à quelques kilomètres je serais au village.

-Certains détours peuvent coûter cher malgré les nobles causes qui peuvent y avoir. Dit-l’homme puis disparaît dans l’ombre.

Elle se réveille soudainement une deuxième fois, le reflet de la lune montre des pas d’animaux au sol. Et la ligne blanche est toujours présente à l’horizon. La jeune femme prend son sac et court vers la route.

-C’était un rêve ?

Le matin très tôt le ciel est légèrement clair. Elle est enfin arrivée devant un panneau, elle lit à voix haute ce qui est inscrit.

- " Terminus du train... "

Elle n’a pas eu le temps qu’elle se réveille une troisième fois.

-Madame vous êtes arrivée. Dit le contrôleur souriant.

Sur la table, un joli croquis du paysage d’Isère y est posé le même que celui de ses rêves.

En compétition

98 voix

Un petit mot pour l'auteur ? 31 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Joli rêve...
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci Gérald Jacquemin !
Image de Princess Eva
Princess Eva · il y a
C'est super ton nouveau style te va très bien =) tu as une bonne imagination et toujours ta plume a part =)
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci beaucoup Eva !!
Image de De margotin
De margotin · il y a
Magnifique.
Je vous invite à découvrir mon nouveau recueil de poèmes en lice au grand prix du manuscrit 2020.
veuillez cliquer sur ce lien http://www.lajourneedumanuscrit.com/Stigmates
Pour lire l'extrait de mon nouveau recueil de poèmes et sur j'aime pour connecter, puis sur j'aime à nouveau si vous voulez le soutenir au grand prix de la journée du manuscrit. Merci beaucoup
Salutations chaleureuses

NB: veuillez connecter Disqus au bas de la page si vous voulez laisser un commentaire.

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
fantastique le monde des rêves, ils vous apportent un supplément de vie!
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci de votre visite Mireille Bosq !
Image de Sytoun
Sytoun · il y a
Merci pour la petite virée dans les montagnes 💪🏾
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci à toi !! 😊
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une grande évasion ... !
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci M. Iraje !
Image de Anne Estelle DP
Anne Estelle DP · il y a
À par l'alternance entre le "je" et le "elle" qui m'a un peu perturbée au début, j'ai beaucoup aimé le rêve dans le rêve, dans le rêve, et la sensation de ne pas savoir si au final, elle est vraiment réveillée :-)
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci pour votre commentaire Anne Estelle DP !
Image de Philippe Larue
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci Philippe Larue !
Image de kad kaiz
kad kaiz · il y a
Une histoire transportante, ta plume est magique !
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci beaucoup ! 😘
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un pas franchi vers l'au-delà. Un texte très apaisant .
Image de Mina Femme Du Néant
Mina Femme Du Néant · il y a
Merci beaucoup !