Une illusion frappante

il y a
1 min
3
lectures
0

Toc toc toc
Qui est-ce ?
*Tu ne reconnais pas ma voix?*
Non et je ne veux pas ouvrir.
*Pourtant quand tu as besoin de moi je suis toujours là, allez ouvre moi..*
Mais qui es-tu bon sang ?!
*Tu le sais très bien alors arrête de te mentir à toi même et ouvre cette putain de porte!*
Écoute, je ne sais pas qui tu es, je ne sais pas ce que tu me veux et encore moins ce que tu as fais pour moi alors je te prie de bien vouloir quitter le pied de ma porte et retourner la d'où tu viens.
*Mais c'est moi. On a grandit ensemble, je t'ai toujours conseillé, nous avons vu et vécus les même choses. Rien que toi et moi.*
Il fait froid dehors alors reste y. Tu me fais peur tu sais..
*Je peux encore t'aider si tu acceptes de me faire rentrer alors nous pourrons en discuter calmement.*
D'où viens-tu, quel âge as tu et d'où me connais tu? Répond-moi!
*Je te le répète encore, tu sais qui je suis. Nous venons du même endroit et sommes apparu ensemble.*
Je ne comprend rien à ce que tu me racontes. Je vais appeler de l'aide alors tu ferais mieux de t'en aller au plus vite si tu ne veux pas avoir de soucis.
*Tu t'entends ? Nous sommes seuls. Il n'y a que toi... Et moi.*
Qu'est ce tu me veux, qu'attends-tu de moi bon sang ?!
*T'aider, tu as peur et je le sais alors ouvre moi*
Je veux voir ton visage.
*Il fait nuit dehors, tu ne le verras pas.*
Tu me connais bien c'est sa ? Dans ce cas, dis moi ce que je préfère faire dans la vie.
*Le sang, les larmes. Ce que tu aimes par dessus tout, c'est de les faire couler. Rappel-toi*
C'est faux ! Tu dis n'importe quoi, tu ne connais rien de moi va t'en.
*Je veux revenir auprès de toi, nous l'avons toujours très bien fais ensemble. Je sais que c'est ce que tu veux.*
Je me souviens de toi. Sort de ma vie. Nous ne sommes pas les même toi et moi sommes différents alors rentre chez toi et ne reviens plus. J'ai toujours les cicatrices que tu m'as laissé, désormais je les trouves magnifiques.
*Nous ne pourront jamais être séparé, toi et moi ne faisons qu'un.*
Non, j'ai fais le choix d'être seul et de t'oublier alors adieux. Tu es un monstre.
TOC TOC TOC
Quoi encore ?!!!!
*C'est maman!*
Hein ?
*Mais Antoine pourquoi tu parles à ton mirroir, ça suffit va te coucher!*

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,