9 lectures

0

Beaucoup de personnes m’appellent l’Etranger. Tellement que c’est devenu le nom avec les personnes me qualifient. Ce n’est pas grave. Au début si, mais avec du temps on arrive à s’y habituer. Tout cela parce que je ne ressens pas les mêmes choses que les autres. Effectiveme,t je suis sensible à des autres sujets. Souvent je suis dans la lune et je pleure. Oui je pleure. Je suis sensible et je ne suis pas un homme qui cache ses faiblesses. Par éxemple lorque je regarde un film triste ou une chanson qui me touche je ressens une émotion indéscrivable. Certains me traitent de “faible”, d’autres de “emo”. Je ne peux pas leur dire de non. Mais qu’est-ce être un homme ou vivant si on ne peut pas montrer ses vrais sentiments ? Faudrait-il être froids ? Malheureusement on vit dans une société où les gens sensibles sont envoyés se faire foutre et sont rejetés. De toute façon que puis je dire ? Je me sens dans un monde à part. Peut-être.
Je n’ai jamais compris comment ma vie marche. Personne ne la comprendra, ça ne vaut même pas la peine que je l’éxplique. Bref je le ferai trés briévement. Dés que je me dis:
“Wouah elle est pas mal cette fille... Je vais commencer à lui parler...”
“Nope” c’est toujours son amie qui me court derriére.
Sinon à part ça j’ai eu tellement de rêves inaccessibles, qui m’ont rendu pessimiste et dans une certaine mesure aussi cynique. Les personnes qui me conaissent le mieux ne me conaissent pas du tout. Toutes mes aventures. Tous mes rateaux. Tous mes problémes. Tous mes sentiments. Je suis une machine sauf que je vis alimenté par moi même et relié à moi même. Je suis l’énérgie et la machine en même temps. Je vis seul pour mon propre compte.
Des fois il m’arrive même de confondre la réalité et mes rêves. Je ne sais toujours pas si en ce moment je suis réveillé ou endormi. Je ne sais pas ce que j’écris. C’est mon inconscient. A moins que ce ne soit votre incoscient qui vous fasse lire cette histoire et que toute votre vie ne soit illusion. Qui sommes nous ? Fruits de notre immagination ou illusions d’une réalité alternative ? Regardez vous dans un miroir pour voir votre vrai être. Regardez autour de vous. Regardez votre passé. C’est ce que vous êtes. Ne regardez pas le futur car il est trompeur et malignement vous conduira en erreur. Regardez vos épreuves que vous faites et pas celles que vous ferez.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,