Une flèche décisive

il y a
1 min
2564
lectures
48
Recommandé

Écrire c'est une passion, une pulsion, un voyage en soi-même, une dégustation de mots, un autre monde, un battements de coeur suspendu, une bulle d'oxygène, une myriade de sensations et  [+]

Disponible en :

Le bras tendu, les épaules détendues, il se concentre sur sa cible. Pas de précipitation. Le tir à l’arc est un art délicat. Il se rappelle les paroles de son entraîneur : « Il faut que tu ne fasses qu’un avec ton arc. Tu dois le voir comme un prolongement de ton bras et la flèche comme un prolongement de tes yeux. Là où tes yeux sont fixés, la flèche doit se planter. » Il ne lâche pas des yeux le cœur de sa cible. Il doit y arriver. Il n’y a plus de place pour les erreurs. Le jury l’observe avec attention. S’il manquait son tir maintenant ce pourrait être une véritable catastrophe. Un frisson d’excitation le parcourt et il doit faire preuve d’une grande concentration pour rester parfaitement immobile. Il inspire une dernière fois, bloque sa respiration, et lâche. La flèche siffle à travers les nuages. Le temps semble ralentir. Un léger doute l’envahit. Et s’il avait fait une erreur, même une toute petite erreur, et que la flèche déviait de sa trajectoire ? Pourtant, il n’a pas pu se tromper. Il s’est entraîné toute sa vie pour ce moment. La flèche se fiche parfaitement dans le cœur de la cible. Un léger parfum de rose s’échappe de la pointe quand la capsule à son bout s’ouvre, libérant une épaisse brume rouge. Il a accompli avec succès son premier tir. Les jurés applaudissent. Un immense sentiment de fierté gonfle son cœur. Il a mérité la confiance placée en lui. Ces centaines d’heures d’entraînement n’ont pas été vaines. Toutes les courbatures, les entorses et autres blessures… Il y a laissé des plumes ! Et aujourd’hui, il a prouvé qu’il était prêt. Le président du jury s’approche de lui tenant entre ses mains un arc magnifique ainsi qu’un carquois rempli. Un arc et des flèches enchantés. Son arc ! Il a réussi son examen final, prouvant ainsi qu’il était prêt à accomplir sa mission. En enchantant sa première victime, Cupidon vient de démontrer qu’il était bien le nouvel ange de l’amour.

Recommandé
48

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de B Marcheur
B Marcheur · il y a
Voilà un texte précis qui touche juste!
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Superbe🥰🥰🥰
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Vraiment bien mené ♫
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
Belle plume, superbe chute !
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Joli interprétation de l'entraînement de Cupidon 👼
Image de Panda Bleu
Panda Bleu · il y a
Je trouve ce texte fluide, simple et la fin superbe.
Image de Arnaud-Christ EKONE
Arnaud-Christ EKONE · il y a
J'aurai aimé te lire beaucoup plus tôt.
Il y'a de la percutance dans Les mots employés dans ce texte et une certaine maîtrise des nuances linguistiques, bravo.
J'aime.


Je te convie à me lire dans «les cieux, la cime et la prairie» et de me donner ton avis.
N'hésites pas de laisser des voix si jamais je t'ai transporté dans le flot de ma fable.

Image de Alain Albaric
Alain Albaric · il y a
Epatant.
Image de Eliza
Eliza · il y a
Très belle idée. Une histoire qui me va droit au coeur !
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Mignon, une belle revisite du dieu ailé :)

Vous aimerez aussi !