Une certaine vision des choses

il y a
2 min
152
lectures
23
Qualifié

Que suis-je ? Rien d'autre que l'ombre-éponge d'un monde inondé. «Le désespéré n'a pas de patrie. Moi, je savais que la mer existait et c'est pourquoi j'ai vécu au milieu de ce temps  [+]

Image de 2015
Image de Très très courts
Le soleil se lève. Dans la classe, toutes les têtes sont tournées vers lui. Il est LE nouveau du lycée, la personne qu’il faut tester, sonder, évaluer. Chaque année, il déménage, son père aime migrer de ville en ville, voyager, changer d’air. Alors, ce rituel, il le connaît par cœur, pauvre chanson monotone.
Un nouveau se doit de répondre aux attentes. Pas trop intello, ça fait tâche. Pas trop dissipé, on aime pas les crétins perturbateurs. Ni trop crâneur, ni trop grande gueule, ceux-là, on les supporte quelques mois, pas plus. Un nouveau, ça s’essaie, ça se change, ça se jette, ça se reprend. Il a l’habitude ! Un nouveau, la première semaine de cours, n’est pas vraiment humain. C’est un jouet qui passe de main en main avant de tomber sur les bonnes personnes...
Le prof principal continue son baratin. Vous savez ? Ce discours de début d’année, mécanique, souvent faux, qui laisse penser que ce prof en particulier n’est pas « un rigolo ». Lui, jette une œillade d’un côté, puis de l’autre. N’allez pas croire qu’un nouveau n’est pas calculateur ! Un nouveau, c’est méthodique, stratégique. Le premier de classe ? Il n’en veut pas. Le benêt de service ? Non merci. Un nouveau, ça réfléchit. Le but du jeu ? Savoir qui est qui dans cette mer de visages.

La sonnerie a retenti depuis cinq minutes. Il a rangé ses lunettes dans sa poche et marche tranquillement. Le monde est flou. Il aime se déplacer dans le brouillard, dans un étrange univers où les arbres se déforment, où les voitures s’allongent. Rêver éveillé. Avancer sans voir, se sentir léger, quelque part où tout est différent, un lieu magique, quasiment onirique.
Il aperçoit des tâches de couleur, au loin. Des élèves ? Des affiches? Des profs ? Il s’en fiche. Aujourd’hui, il est nouveau. Aujourd’hui, il veut être seul. Savourer sa liberté. Ne pas être contraint, dès les premières heures, d’enfiler un masque, de jouer un rôle, de se cacher derrière un personnage. Aujourd’hui, il veut être lui-même, se défaire de toute superficialité. Marcher lui permet de respirer, de se libérer.
Le sol se transforme en drôle de dune, les nuages semblent tomber sur lui. Les feuilles volent, portées par le vent. Il croit voir des dragons dansant, des chenilles géantes, des oiseaux féériques, d’étranges créatures champêtres. Il se retourne. Le bâtiment principal n’est plus une prison terne, sans splendeur, sans originalité. Les barreaux aux fenêtres dansent le tango, le toit ondule, les murs se meuvent. C’est un géant heureux qui se trouve face à lui, qui ricane, qui chante presque. Il prend les élèves qui circulent dans la cours pour des lutins, des sorcières, des elfes même ! Oui, vous l’aurez compris, son imagination est débordante et sa vue très mauvaise...

— Eh, le nouveau, Corentin, c’est ça ?
Ce qu’il prend pour un hobbit s’avance rapidement vers lui.
— Yep !
Réponse décontractée. Sa balade solitaire prend fin, mais ce n’est pas grave. Rencontrer de nouvelles personne, c’est sympa aussi.
— T’es tout seul ? On reprend à 14h, tu veux que je te face visiter le lycée, ou tu préfères qu’on aille au CDI ?
— Comme tu veux !
— Hey’ Corentin ! Viens avec nous. Traîne pas avec ce lécheur de profs. T’es plus cool que ça non ?
Corentin saisit ses lunettes et les met sur son nez. Son monde se brise. Les dragons redeviennent des feuilles, la foule, des êtres humains, l’établissement, une pauvre prison éducative de banlieue. Le garçon qui se trouve devant lui n’est pas un hobbit. Une tignasse bouclée, de gros boutons sur le visage et une chemise du siècle dernier. Un groupe lui fait signe, plus loin. Les filles sont jolies, les mecs plutôt beaux gosses.
— Euh... excuse-moi, je vais là-bas, on m’appelle. Une prochaine fois peut-être.

Un nouveau sait qu’il faut faire les bons paris dans un lycée, ce bâtiment, grand jeu des apparences. Avec ses lunettes, Corentin est un bon joueur.

23

Un petit mot pour l'auteur ? 26 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai beaucoup aimé la partie un peu irréelle du récit, mais comme Héloïse j'ai été un peu déçue par e cliché intello contre populaires. À la limite ç'aurait été correct si c'était justifié (nouveau particulièrement méchant, ancien "intello" traumatisé...), mais pour le coup, c'est un peu trop fictif pour moi, comme dans certaines séries télévisées. Puisque tu passes de l'imaginaire au réel, je pense qu'il m'aurait fallu quelque chose de plus concret. :) Ton texte n'en reste pas moins très bien écrit, bonne chance pour la suite !
Image de Plumeargentée
Plumeargentée · il y a
Super texte, très mystérieux ! J'adore le personnage, il est vraiment... calculateur. Bravo ! Tu as mon vote. Et si tu as le temps mon personnage t'appelle et voudrais te montrer à quel point lui aussi anticipe les choses : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-nouveau-du-passe
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un chouette texte sur les relations humaines dans un lycée. On suit le petit nouveau. On croit qu'il va être paumé, qu'il va se faire chahuter, bizuter, blackbouler comme tous les nouveaux, mais non, il a l'habitude d'être transbahuté à droite à gauche et sa faculté d'adaptation est très élaborée. Merci, Julie, de nous avoir donné votre texte à lire, un bien agréable moment de lecture. Je vote pour lui.
Vous avez aimé mon merle et voté pour lui : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/merle-rondel . Il est en compétition et il est avide de nouvelle cerises. Lui en offrirez-vous à ce vil gredin ?

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Faudrait voir à pas voler les cerises à "La pie"... Sinon, elle ne chantera plus ☺☺☺ !!
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Tant mieux, le chant du merle est quand même plus agréable que les jacassements de la pie !
Image de Chloé
Chloé · il y a
Salut, ont participes au même concours et ça me ferais plaisir que tu lise mon texte. C'est mon premier, et ton avis m'intéresses. N'hesites pas a voté si il te plais :) Merci d'avance. Moi j'ai déjà voter pour ton texte !!! :D
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-nouveau-presque-parfait

Image de Héloïse Billette
Héloïse Billette · il y a
Une nouvelle joyeuse et ironique ! J'aime beaucoup la partie "sans les lunettes", étant donné que je suis moi-même myope comme une taupe je comprends parfaitement cette situation ^^ ! Je suis un peu moins fan de la fin, qui est un peu cliché à mon goût : l'intello tout coincé VS le groupe de beaux gosses ... Dans la vraie vie c'est rarement aussi caricatural que ça ... et tant mieux ! On ne juge pas que par l'apparence, tout de même ... Je trouve que là, Corentin fait un peu le mouton, il suit la masse sans réfléchir et en jugeant hâtivement ce pauvre garçon peut être très gentil !

Bref, sinon c'est un texte original et plaisant ! Bravo !

Si tu as un instant, je serais heureuse que tu viennes commenter ma propre nouvelle, ici : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/l-oiseau-de-savannah

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ce nouveau était à mon avis meilleur joueur sans ses lunettes ! Il ne tardera pas à s'en apercevoir ! ;-)
Image de T.L.
T.L. · il y a
Un texte très riche en leçon de vie et en vocabulaire également. On ressent ici toute l'ambiance atypique et caractéristique des établissements scolaires avec ces sortes d'étiquettes et de classes que chacun fiche à chacun... Très réaliste, je vote sans hésiter! :)
Si tu as le temps, pourrais-tu jeter un œil à mon texte qui parle du regard des autres, de la nostalgie et de l'intégration? http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/un-changement-benefique merci beaucoup et bravo encore :p

Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Une vision des choses qui ne manque pas d'intérêt :)
Image de Dabeurk
Dabeurk · il y a
Ah c est bien, très sensible et hyper construit. On a le point de vue de tout le monde et c est malin de ta part. Et j aime qu il y aait qlqun d encore plus zoné que le nouveau de la classe car c est souvent vrai et impitoyable. Bravo
Image de Antonius
Antonius · il y a
Bravo, cette nouvelle est agréable à la lecture, très descriptive (principalement lors du "changement" de vision), d'intéressantes analogies. Un TTC qui attire l'attention grâce à une description assez réaliste de l'intégration aujourd'hui marquée comme l'a écrit Cici21 par les étiquettes. +1
Image de Julie Cedo
Julie Cedo · il y a
Merci pour ce long commentaire ! :)