UN MONDE SANS ROMANTISME

il y a
1 min
6
lectures
0

L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. Aristote  [+]

Quand la quantité chasse la qualité, que nous reste-t-il ? La cybernétique qui a montré de quel bois elle se chauffe, nous montre déjà une certaine déshumanisation de l’être, ou les sentiments sont relégués au dernier tiroir de l’échelle des valeurs. Le romantisme, devenu le parent pauvre, était pourtant la donne la plus respectée au temps du vingtième siècle. Le romantisme pour nous les nostalgique, est ce sentiment fort, ressenti face à la vie, et parfois jusqu'à l’exultation ; c’est l’admiration d’une mouche en mouvement, magnifique, bien vivante devant laquelle un drone est analphabète. C’est la fascination devant les millions d’étoiles qui équipent le ciel ; c’est la jubilation quand la chaleur torride nous brule la peau ; c’est les sifflements du blizzard par une nuit d’hiver. L’éloignement de la chose romantique n’est pas du fait que la nature ait reculé, mais bien pour des raisons tout autres : elle est du au recul du facteur culturel tout simplement. Pour que les choses de la vie soient ressenties et détectée, il faut un certain bagage, une certaine culture. Quelqu’un de non initié a l’art, pourrait facilement s’arrêter devant un Turner, ou un Maurice de Vlaminck , ou un Titien sans que cela ne l’emballe vraiment. Enfin ! Mais il n y a pas que cela, car bien d’autres choses y sont venues nous chaparder ce romantisme. Le téléphone portable à lui tout seul, avait fait tomber dans l’oubli, pas mal de métier : celui du légendaire facteur, du studio de la photographie, de la superbe pendule, et bien d’autres encore. Mais que voulez vous, c’est l’époque qui veut cela. C’est avec un ciel constellé de multitudes de satellites interconnectés, que l’activité humaine s’en est retrouvée en diminution, faisant de nous des êtres qui ne bougent plus tellement. D’où la finitude et l’absence autour de nous, de l’animal et la nature en général. De la vie dans toute sa splendeur. Et du romantisme donc.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !