1
min

Un, et deux et trois,

Image de Gargamel

Gargamel

17 lectures

3

Le ciel est grand et haut, plein de bleu posé sur du bleu, posé sur du bleu, posé sur du bleu..., mélangés à du bleu.
On ne peut pas voir dans cette immensité envahie de bleu, remplie de soleil, la petite minuscule microscopique goutte d'eau qui descend vers la terre.
Il n'y a pas un nuage à l'horizon. C'est une goutte d'eau improbable. D'où vient-elle ?
Il fait tellement chaud que tout ce qui vole, comme les oiseaux, se repose à l'ombre. Même les abeilles, même les grosses mouches.
Cette goutte d'eau doit arriver de nulle part.
Si elle ne sait pas d'où elle vient, en revanche elle sait qu'elle va s'évaporer très vite avec cette chaleur, et que ça fait un moment qu'elle glisse dans cet air bouillant.
Elle ne sait pas encore où elle va.
Et puis elle commence à sentir un peu de fraîcheur, et des formes, des couleurs apparaissent. Surtout une couleur verte avec plein de nuances. Et un énorme trou bleu.
Et elle regarde ce trou bleu géant qui continue l'immensité bleue. Plus elle s'en approche, plus elle se gonfle d'humidité.
Et elle voit le bleu de cet énorme trou bleu se soulever légèrement, clapoter, et une incommensurable quantité de petites gouttes comme elle qui flottent dedans.
Et elle plonge, ravie, dans les reflets de l'eau aussi bleue que le ciel juste au dessus.
L'infinie petite goutte vient de rejoindre l'océan infiniment grand.
Le soleil flamboyant a fini par disparaître à l'horizon.
Les petites gouttes d'eau, plongées dans la nuit étoilée, contemplent ce chemin nébuleux et vaporeux qui porte le nom de "Voie lactée", notre galaxie. L'étoile la plus proche, Proxima du Centaure, est à 4,2
années-lumière. Alors la Lune, on peut y être en 1,25 seconde-lumière.

La petite goutte se dit qu'elle ne voyagera jamais aussi loin, elle qui venait déjà de si haut. Elle s'endormit finalement, bercée par les étoiles sans penser au lendemain matin.
S'il pleut demain, même si ça déborde, elle restera là sur le dos d'une inépuisable tortue de mer, dans le coeur d'une anémone de mer, une Actinia equinia par exemple, une hectaratis magnifica, des noms compliqués pour leur beauté simple et colorée, dans le ventre d'un poisson agile et élégant.

Et après l'été, desséché, l'automne k.o, l'hiver épuisé, la petite goutte embrumée ou givrée, c'est l'océan qu'elle préfère, sur le dos d'une tortue centenaire, au coeur des anémones de mer, dans l'estomac des poissons "ivres".

Thèmes

Image de Très très courts
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Tu peux m'expliquer pourquoi le ciel est bleu ?
·
Image de André Page
André Page · il y a
Belle histoire vraiment et belle écriture, oui le monde est fascinant... merci Gargamel.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Joli petit conte à portée écologique qui ravira petits et grands comme "Perlette" en son temps.
·
Image de Gargamel
Gargamel · il y a
Merci.
·