Un cadeau pour le Père Noël

il y a
2 min
268
lectures
17
Recommandé

J’écris pour ne pas bricoler… au grand soulagement de ma famille, mes amis, mes voisins et de tous les médecins urgentistes de la région grenobloise  [+]

Le mail venait de la direction générale :
« Cher Nicolas,
À la lueur de nos échanges, j'ai retenu tout l'intérêt que vous portiez à la satisfaction des besoins cruciaux et immédiats pour l'entreprise. Je vous prie donc de bien vouloir lire attentivement l'annexe jointe à ce mail. Cette annexe complétera votre contrat de travail et vous permettra d'assurer un rôle transversal essentiel en coopérant avec le service logistique du père Noël, passablement débordé en cette période de fin d'année.
Avec mes remerciements anticipés,
Le père Noël »

CDD, puis CDI, et maintenant CPN (Contrat Père Noël), tout ça dans la même entreprise... Nicolas savoure son irrésistible ascension.
Aujourd'hui, samedi 17 décembre, 19 h 30, dans le hall de réception de l'entreprise, la mission de Nicolas est parfaitement définie : aider le père Noël en distribuant les cadeaux aux enfants ; noble tâche pour un nouvel entrant. Il contrôle une dernière fois dans le miroir le bon ajustement de son kit : perruque, barbe avec moustache, paire de sourcils. Il tire ostensiblement sur sa barbe blanche pour contrôler la solidité de l'élastique de maintien, positionne son capuchon... What else? Tout est OK. Voilà un père Noël présentable, prêt à assurer son soutien au véritable père Noël. Un responsable logistique résolu à gérer, dans une merveilleuse empathie, les flux physiques et les flux affectifs pour offrir aux enfants les cadeaux tant attendus...
— Bonjour les enfants ! Avez-vous été sages ?
Ce « oui » tonitruant et convaincant amuse Nicolas qui s'installe confortablement dans le fauteuil disposé devant le sapin, sapin généreusement illuminé et décoré par les membres dévoués du comité d'entreprise.
— Albin ?
Une petite pichenette paternelle dans le dos convainc définitivement le timide Albin de s'avancer pour récupérer son cadeau. Nicolas reconnaît le fils du responsable QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) de l'entreprise. Parlons-en, des conditions de travail et des facteurs de pénibilité dans la profession de père Noël, s'amuse Nicolas en énumérant mentalement quelques catégories de risques : ambiances thermiques, bruit, port de charges, gestes répétitifs, postures contraignantes, agents biologiques et infectieux au contact des enfants malades. Bien qu'enrhumé, il est craquant ce petit Albin qui serre contre lui son Monster Truck, son monstre surdimensionné qui doit le rassurer.
— Valentine ?
Qui a dit que les petites filles sont timides ? Valentine a jailli des starting-blocks, déterminée, efficace, un « merci père Noël » formulé avec aplomb, un bisou et hop ! Par ici mon cadeau, ma panoplie d'infirmière et sa trousse d'instruments médicaux. Sacré petit bout de femme, les microbes n'ont qu'à bien se tenir, s'attendrit Nicolas en la suivant du regard.
20 h 15. Les cadeaux disparaissent au pied du sapin...
— Léa ? Léo ?
Tiens ! Des jumeaux ! Fille-garçon ! Faux jumeaux mais vrais complices. Ce sont les deux gouttes qui font déborder le vase... Ému aux larmes, Nicolas lisse sa barbe. On est parent pauvre quand on n'est pas parent ? Voilà une pensée aussi touchante que profonde, à mettre dans tous les calendriers perpétuels dans la catégorie « les réflexions du père Noël ».
— Et pour finir, le dernier cadeau pour... Camille !
Camille, c'est l'enfant d'un couple d'amis. Ce qui surprend Nicolas, c'est de voir Véronique, sa propre femme, accompagner, tout sourire, une Camille de trois ans au visage angélique. Maman de substitution. Why? se demande Nicolas qui en perd son français comme son latin. Décidément, il fait une chaleur torride sous ce déguisement. Qu'il est tendre le bisou de remerciement de Camille ! Qu'elle est divinement bouleversante la confidence de Véronique à l'oreille de Nicolas...
CDD puis CDI, puis CPN et bientôt CBP... Nicolas savoure cette nouvelle promotion, ce Contrat Bientôt Papa ; le plus beau des cadeaux de la mère Noël.

Recommandé
17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La fontaine

Pierre Lieutaud

J’étais là, près de la fontaine de galets aux trois bouches de bronze qui riaient le jour, la nuit, sous la neige des hivers, le soleil des étés aux odeurs de fougères et de menthe, j’étais... [+]