1
min

Un autre regard

Image de Nine Martin

Nine Martin

224 lectures

33

Qualifié

C’est comme si il n’y avait qu’elle. Sublime de grâce dans une danse endiablée, sans pas appris, sans respect des conventions, sans retenue. Son corps est habité par la musique, dans une telle osmose, qu’on ne sait plus si elle suit la musique ou si la musique s’inspire de ses mouvements. Incarnation de la féminité, une féminité assumée, sans outrage, sans vulgarité. Cette femme respire la sincérité, le laisser aller, je suis subjugué.
Son corps est large, plantureux, ses formes semblent avoir inspiré les peintures de Botero, ses vêtements amples aux couleurs vives m’évoquent la candeur, la Barbapapa, la fraise Tagada, de ces couleurs appétissantes qu’aucune autre femme n’oserait porter, et encore moins assortir. D’où vient-elle, comment peut-elle...?
Épanouie, affranchie, elle m’inspire l’envie. L’envie de la rejoindre, dans ces mouvements, dans cette transe, quand nous autres osons à peine battre le rythme. Quand l’un tape du pied en cadence, quand l’autre balance légèrement la tête, ou que celle-ci ondule à peine du bassin, chaque parcelle de son corps à elle semble communier avec la musique. Certains s’en amusent, certains s’en offusquent. Moi je tombe amoureux, d’une femme, d’une apparition.
Elle me tourne le dos, me laissant tout loisir de l’observer. Peu m’importe son visage, c’est de sa façon d’être dont je tombe amoureux, de sa liberté de danser, de bouger, d’être et de vivre... Quand un long solo de guitare retentit, et qu’elle bascule sa tête en arrière, le corps tendu comme les
cordes de la guitare qui semblent pleurer de devoir arrêter ce moment, je crois qu’elle va s’effondrer, ou s’enfuir, épuisée ou honteuse d’avoir tout donné, ou pour rejoindre son carrosse peut être déjà citrouille... mais mon apparition, ma Vénus reste là, applaudissant longuement et remerciant les musiciens.
Puis elle tourne sur elle-même dans un grand rire franc, et mon apparition devient une petite fille qui aurait une jupe à volants à faire virevolter.
Je lève alors les yeux pour découvrir son visage rond, ses traits enfantins, et ses yeux espiègles et lumineux, joliment bridés et typiques des personnes trisomiques.

PRIX

Image de Eté 2017
33

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
je me suis laissée volontiers emporter par le rythme de la danse,
·
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Très très beau texte, je l'ai lu deux fois afin de savourer. J'ai voté.
Je vous invite à découvrir Au fait qui est en finale . Belle journée

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je relis votre texte pour lequel j'ai voté. Que de grâce très bien décrite dans les pas de dance de cette jeune femme. Avec quelle maestria vous nous la faites évoluer ! Et puis au bout du rêve, on se rend compte qu'elle est trisomique. Je suis d'autant plus touché que j'ai eu un petit frère avec ce même chromosome surnuméraire ! Merci de me l'avoir fait revivre, quoi que ses possibilités étaient moindres que celle de la jeune femme.
J'ai un TTC très court pour le fun et pour le rire si cela vous dit : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale jusqu' au lundi 24)

·
Image de Nicole Henne
Nicole Henne · il y a
Je vous adore ! Ma fille travaille avec des enfants extra-ordinaires. Ils le sont VRAIMENT. Je vote
·
Image de Nine Martin
Nine Martin · il y a
merci pour votre commentaire... je l'adore!!!!!!
·
Image de Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
On danse tous au rythme d'une même musique!
Émouvant et universel.

·
Image de Nine Martin
Nine Martin · il y a
je suis bien d'accord... merci!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Mon vote !
·
Image de Loulou
Loulou · il y a
quelle sensibilite .quel regard sur la difference.un grand moment d'emotion!
·
Image de NINOB
NINOB · il y a
Un texte magnifique de sensibilité, de sensualité et d'humanité...... dans la chute. Il donne envie d'aimer les gens, tous les gens pourvu qu'ils soient vrais et sincères. Bravo. Merci pour cette émotion rafraîchissante.
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Très belle histoire rayonnante de chaleur et de couleurs. Vous allez hors des sentiers battus avec une reconnaissance de la différence qui touche. J'aime. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème " à l'air du temps" en lice prix été poésie. Bonne journée à vous.
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
C'est vrai, ces personnes sont souvent lumineuses ! Merci pour ce partage !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Le vieil avion tournoie dans l’air frais du matin pour atteindre l’altitude du saut. Un quart d’heure auparavant, nous avons quitté le sol, une prairie qui sentait la rosée du matin, et moi, ...