3
min

Tu n'y arriveras pas

Image de Cléo Breheret

Cléo Breheret

234 lectures

135

FINALISTE
Sélection Jury

« Alby, qu'est-ce que tu fabriques là-haut ? Encore en train de démonter cette boussole ? Ou alors de gribouiller sur des feuilles des dessins incompréhensibles j'imagine... Descends s'il te plaît, il faut qu'on parle tous les trois avec ton père. »

Le dénommé Alby soupira intérieurement. Il savait pertinemment de quoi allait retourner la conversation. Comme d'habitude, ses parents allaient commencer par lui montrer ses résultats, pour la plupart très mauvais, si ce n'est catastrophiques. Puis, ils allaient menacer de mettre à exécution la punition qui planait au-dessus de sa tête depuis maintenant 5 ans. Pour finir, il allait présenter ses plus plates excuses, promettre qu'il allait faire des efforts, puis remonter dans sa chambre continuer à examiner sa boussole.

Ce n'était vraiment pas faute d'essayer, il savait bien que c'était important de faire des études. Mais il n'y arrivait tout simplement pas. Depuis son plus jeune âge, en tout cas d'aussi loin qu'il pouvait se le rappeler, il avait toujours eu du mal à s'exprimer, et les attentes des professeurs étaient la plupart du temps incompatibles avec ce qu'il était capable de fournir. Il avait maintenant 15 ans, et depuis le début de sa scolarité ses bulletins contenaient à foison des mots comme « fainéant », « mauvais élément », « très étourdi » et autres synonymes. Et malgré sa passion pour certaines matières, qu'il n'hésitait pas à approfondir chez lui, Alby comprenait ses professeurs. Il faisait effectivement preuve d'un évident manque de motivation en cours, et ses résultats s'en ressentaient.

« Je pense que ton frère Jakob a une mauvaise influence sur lui chéri, tu ne penses pas... ? On devrait peut-être l'empêcher de le voir aussi souvent..., soupira la mère d'Alby. De toute façon avec ce qu'il s'est passé on ne va peut-être plus avoir le choix... »

Alby sentit un désagréable frisson lui courir dans le dos. Quelque chose lui disait que la discussion qu'il allait avoir avec ses parents n'allait pas se dérouler exactement comme il l'avait pressenti.

En effet, ses parents l'attendaient dans le petit salon, la mine grave, sa mère Pauline tenant un lettre à la main.

« Mon chéri, il va falloir qu'on parle sérieusement. Cette lettre est celle de ton renvoi. Ton professeur de Grec a jugé que ta présence était incompatible avec les exigences de l'école... En clair, il pense que tu n'as plus ta place dans cette école, et il a convaincu le directeur d'écrire cette lettre de renvoi. »

Un silence plana pendant quelques secondes qui semblèrent durer une éternité pour Alby. Son sang s'était figé dans ses veines à l'annonce du mot « renvoi », et il ne pu s'empêcher de baisser les yeux, ne voulant ni sentir la déception de sa mère, ni croiser le regard de son père. Il était rempli de honte, et il s'en voulait d'avoir cru que quelques excuses allaient être la solution à tous ses problèmes. La réalité le rattrapait maintenant, dans ce petit salon qu'il avait tant de fois arpenté dans des moments d'intense réflexion, qui, il le voyait maintenant, avaient conduit à son renvoi. Il se voyait déjà plus vieux, sans diplôme et sans emploi, vivant au crochet de ses parents, dépendant des autres jusqu'à la fin de sa vie, n'ayant rien apporté au monde et s'éteignant petit à petit dans un grenier oublié.

Son père n'avait pas prononcé un mot depuis que sa mère l'avait appelé du bas de l'escalier. Comme à son habitude, il laissait rarement sortir les émotions qui l'habitaient. Ses yeux en revanche, étaient capables d'une très grande expressivité. Il en avait conscience et il les utilisait souvent pour faire comprendre aux personnes lui faisant face ce qu'il pensait d'eux. C'est pour cette raison qu'Alby avait peur de lever le regard et de le plonger dans celui de son père. Il s'attendait à tout : honte, regret, colère, dégoût. C'est pour cette raison qu'il fût entièrement pris au dépourvu quand son père lui ordonna d'une voix douce et bienveillante :

« Regarde moi mon fils. »

Lentement, Alby leva les yeux, jusqu'à rencontrer le regard de son père. Il y lu tout sauf ce à quoi il s'attendait. Mais ce fût la sérénité du regard qui acheva de le déstabiliser. Dans ce regard, il y lisait avant tout une confiance en son fils qui empli d'amour pour son père le cœur meurtri de honte d'Alby.

« - Tes professeurs pensent que tu n'as pas ta place dans cette école, énonça-t-il d'une voix grave et posée. Ils ont peut-être raison. Mais moi je connais mon fils, et je suis sûr que tu seras capable de faire de grandes choses quand tu seras dans ton élément. Nous en avons beaucoup discuté avec ta mère, et nous en sommes arrivés à la conclusion suivante.
- Nous pensons que tu devrais entrer dans une école où ta passion serait omniprésente, car tes résultats dans ces matières sont plus que satisfaisants. Ton professeur de mathématiques nous a encouragé dans cette voie, il était un des rares à penser que tu n'était pas complètement dans le mauvais chemin. Qu'est-ce que tu en penses Alby ? »

Alby ne répondit pas tout de suite. Il savait que s'il parlait maintenant, il allait éclater en sanglots. Il inspira une fois, deux fois, puis se jeta dans les bras de ses parents. Il réussi seulement à bredouiller un remerciement venant du plus profond de son cœur, un tout petit merci mouillé de larmes tant il était empli de joie et de reconnaissance.

Quelques jours plus tard, ils étaient à l'accueil de l’École Polytechnique fédérale de Zurich, où le jeune Albert Einstein postulait, sans savoir que pour la première fois depuis le début de sa scolarité, il était exactement là où il devrait être.

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très courts
135

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
C'est lorsque le grec a été mentionné que j'ai deviné la chute ! Récit bien écrit et fluide, bravo ! Une jolie découverte. A+++
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup ! Je suis contente de voir que les indices disséminés dans ma nouvelle attirent l'attention de certains lecteurs avertis! Bonne continuation à vous !
·
Image de RAC
RAC · il y a
Tiens, tiens : une petite luciole qui ne dort pas ?! Soyez la bienvenue chez moi si vous aimez sourire... A + chez l'une ou chez l'autre. Bel été.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Un très joli texte
Merci beaucoup.
Je vous invite à lire et soutenir
L'empreinte des souvenirs
Vos voix seront les bienvenues.
MERCI

·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci c'est très gentil, je vais aller voir votre nouvelle de ce pas!
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci Chloé pour votre soutien.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations pour cette Nomination de la Master Class, Cléobreheret !
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
C'est très gentil, merci de votre soutien!
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
BRAVO ! Bonne & belle finale.
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup, je suis touchée par les beaux retours qu'a eu cette nouvelle !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Belle Finale ! Toutes mes voix pour ce beau texte captivant ! Une invitation à découvrir et soutenir “Gouttes de pluie” qui est en FINALE pour le Grand Prix Hiver 2019! Merci d’avance et bonne soirée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gouttes-de-pluie-2

·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Je vous remercie, bonne soirée!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo! Je te donne toutes mes voix et vous encourage à voter pour https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/coeur-brise-11
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup, je vais aller voir!
·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
Un titre qui sonne comme un défi, un texte bien construit avec une fin surprenante ! Merci ! Mes 5 voix ! Si ça vous dit, ma chanson Armistice est également en finale : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/armistice-2
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Eh bien je vous en prie, tout le plaisir fut pour moi! Merci beaucoup en tout cas! Je vais aller voir votre œuvre sous peu en tout cas, vous pouvez compter sur moi.
·
Image de Bulle_d_encre
Bulle_d_encre · il y a
Mes voix pour ce joli texte dont la chute m'a surprise.
Mes voix, et mon soutien pour cette finale !

·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup, je suis contente si mon texte a rempli ses fonctions!
·
Image de Autrxment
Autrxment · il y a
J'aime beaucoup l'histoire et la chute ! Bonne chance pour la finale !
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup!
·
Image de pascalou
pascalou · il y a
Très belle écriture... il y a un avenir certain !
·
Image de Cléo Breheret
Cléo Breheret · il y a
Merci beaucoup ça fait plaisir d'entendre ça, et ça donne du courage pour la suite!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur