2 lectures

0

Je ne suis rien ni personne, je ne prétends pas être quoi que ce soit, je me doute bien que ma vie n'intéresse personne et c'est tant mieux, je ne compte pas raconter ma vie. C'est peut être prétentieux de publier ce que je vais commencer à publier mais je m'en fous. Je n'ai pas l'habitude de prendre des risques, pas l'habitude de m'ouvrir. J'avais commencé à faire de mon côté ce que je recommence à faire ici il y a un an. Je me suis arrêté pour une raison que j'ignore, je ne me donnais plus le temps et encore aujourd'hui je ne sais pas si ça va durer. Après tout, je suis d'humeur changeante et qui sait quand je me lasserais de partager ce que j'ai dans la tête.

Parfois je m'interroge sur ma nature, je suis une personne qui se fout de la gloire, de l'argent de la richesse ou du pouvoir. Je ne suis pas né avec des privilèges et j'ai vu des gens avec des privilège qui étaient médiocre mais qui vivaient une vie de rêve simplement du fait de leurs privilèges. Et pourtant, je m'en fous, ils vivent leurs vies, je vie la mienne et je ne m'intéresse pas à la leur. Je ne suis pas énervé, l'injustice social ne m'intéresse plus car je ne peux rien y faire. La misère du Monde, je m'y intéresserais quand je serais plus grand et que je pourrais vraiment y faire quelque chose.

J'ai 22 ans, je suis attiré par les femmes et pourtant, je ne suis pas particulièrement interessé par le physique ou "la baise" quand je regarde une femme que d'autre qualifierait de "bonne" je dis simplement "elle est jolie". Lorsque mes amis se mordent les doigts pour moi du fait que je n'ai pas de copine je les regarde en souriant en disant simplement "je m'en fous" et c'est vrai, je m'en fous, pour l'instant j'en veux pas. Je ne comprends pas l'objectivisation du sexe opposé, ce besoins d'"avoir" une relation, je ne comprends pas les relations sociale pour être honnête ça me saoule. Ca me demande un effort que je n'aime pas fournir.

Parfois je regarde autour de moi, j'entends des réfléxions générales sur tel ou tel sujet, je vois tel ou tel comportement humain et je me rends compte que je ne suis pas pareil. Je me considère comme quelqu'un de normal, je suis normal car je suis unique. Beaucoup de chose me fascine sur cette Terre et quand j'essaie de m'intéresser à certaines chose, je n'ai aucun mal à le faire mais putain que l'humain est incompréhensible.

Honnêtement, notre espèce m'énerve, je ne la comprends pas, elle se frappe dessus, elle se mutile, elle se violente, elle se ment et à la fin de la journée, elle ne comprends pas pourquoi elle va mal. Il m'arrive que tout m'énerve, que je veuille juste laisser tomber mais j'écoute de la musique et je me dis "l'espèce qui a inventer ce truc doit bien avoir quelque chose de bon en elle". Et je vois déjà venir les gens qui diront "encore un blasé de la vie" ou "encore en idiot qui pense qu'il sait penser" ou bien "encore un qui considère l'humain pourri mais qui ne fait rien" ou d'autres remarques de ce style. Si vous avez eu une remarque comme ça, je ne vous demanderais qu'une seule chose : ne soyez pas hatifs dans vos conclusions. J'aime l'Humain et j'aime ce que cette espèce est capable de faire et oui je ne fait rien mais simplement parce que pour l'instant je ne peux rien faire.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,