TROU BLANC

il y a
1 min
62
lectures
7

Joueur de mots. "Les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d'eux." (René Char)  [+]

Transporteur de fonds est un métier à risques. Transporteur de trou aussi. Vous connaissez l'histoire, du transporteur de trous qui s'aperçoit qu'il a perdu son chargement, retourne le chercher et... tombe dedans. Quant à transporteur de trous sans fonds alors là, c'est encore plus risqué ! Sans parler des trous sans fondement (encore moins des trous de fondement, évidemment !). C'est bien là toute la question : le trou de la sécu est-il fondé ? Ce qui est certain c'est qu'il n'a pas fondu, et que la Présidence s'est fendue d'une commission. Pour faire le tour de la question. Le tour du trou. Vous connaissez aussi, bien sûr, cette pensée profonde : "Ne vous penchez jamais trop sur un problème vous risqueriez de perdre votre chapeau". Alors, vous pensez, sur un problème de trou aussi profond, adieu le chapeau ! Mais qui pour le porter ? Le chapeau, pas le trou. Porter un trou c'est idiot, ou à la rigueur à la boutonnière, mais le supporter c'est ça qui est dur. Et pendant qu'en haut on essaye de cerner le problème, qu'on tourne en rond, pour comprendre ce qui ne tourne pas rond dans notre pré carré devenu précaire, qu'on tourne en rond pour trouver des ronds, pour trouver des fonds, pendant tout ça donc, en bas, au fond, on s'inquiète, on se demande où on en est, on se demande où on va. C'est qu'il fait noir au fond d'un trou. Et le pire, c'est que la lumière ne peut pas jaillir des trous noirs, par définition. Demandez à Hubert Reeves ou Stephen Hawking qui en connaissent un rayon sur la question. Trou noir, nébuleuse, le grand silence du vide cosmique...
Mais revenons à notre trou. En creusant un peu (c'est un comble !) il semblerait assez diffus. Mais bon, un trou diffus ça n'a pas de sens... ou bien... oui, une image vient à l'esprit : celle du gruyère. Vu de l'extérieur tout apparaît normal, mais dedans y'a des trous partout, y'a des trous là itou. En général quand on parle de fromage, beaucoup d'images négatives surgissent : ça sent pas très bon par exemple, ou d'autres liées à des affaires un peu louches. Mais aussi de bonnes raisons d'espérer et de se rassurer : les fromages moulés à la louche c'est généralement les meilleurs, et puis le gruyère, malgré/grâce à ses trous, il a fait son trou, il s'est maintenu à travers les siècles et il est célèbre dans le monde entier pour sa qualité. De là à dire que nous sommes la crème il n'y a qu'un pas... mais, prudence, ne le franchissons pas trop vite : y'a un trou devant.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Radio In Utero

Nicolas Juliam

L'homme à la blouse blanche est hautement concentré sur les images basse définition de son écran, qui n'a rien de grand ni de plat. À l'heure des smartphones et des tablettes, notre homme de... [+]