Triste New York

il y a
3 min
468
lectures
74
Finaliste
Public

Je lis depuis toute petite, l'écriture s'est imposée au fil des ans d'abord en duo, puis de plus en plus en solo. L'écriture fait partie de ma vie. L'écriture est pour moi une évidence. Je ne  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Micro-nouvelles
Grise, sale, polluée. Décidément, je n’aime pas la ville ! Surtout cette ville !
New York City ! Pour certains, c’est le rêve de toute une vie, pour moi, c’est le cauchemar de toute une vie !
Pourtant, ma vie n’a pas commencé ici. Pourtant, comme tous les autres, j’en ai rêvé de cette ville, de ses taxis jaunes, de ses buildings et autres caractéristiques. Mais plus aujourd’hui. Cet endroit n’est maintenant synonyme plus que de mort et d’atrocités.
Si je pouvais partir, j’aurais quitté cette ville depuis bien longtemps ! Mais, hélas ! Je ne peux pas. Entre autre chose, j’y ai mon travail.

Au début, tout allait bien, c’est après que cela a dégénéré.
Quand je suis arrivée, venant du fond de ma campagne texane, j’étais perdue. J’avais un travail, un logement, tout allait bien. Mais il me manquait quelque chose. Une présence peut-être.
Un jour, comme je noyais ma solitude dans l’alcool, un homme est arrivé au bar où je me trouvais. Sous l’effet de la boisson, je lui ai parlé, je me suis livrée. Et je lui ai plu.
Le lendemain, ayant tout oublié de la soirée de la veille, je me suis retrouvée dans son lit, nue, ses bras enlacés autour de mon corps. On avait fait l’amour, mais je ne me souvenais plus de rien. Alors que cette sensation de corps à corps doit être une des plus belles du monde, je l’avais envoyée aux oubliettes. Maudit alcool !
Au fil des jours, nous sommes devenus très proches, trop proches même. Peu à peu, je me suis mise à l’aimer. Alors que mon amour pour lui grandissait, le sien s’est étiolé. Pas tout de suite. Au bout de plusieurs mois, je ne sais pas, je ne m’en suis pas rendue compte. Mon amour me rendait aveugle.
Nous nous sommes mis en couple, j’ai logé chez lui. Comme tous les amoureux de cette ville, finalement.
Un soir où il avait trop bu, il s’est mis en colère pour je ne sais quelle raison. Il s’est levé et m’a frappée. Il m’a frappée sur la joue. Parfois, je sens encore sa main sur mon visage et j’ai mal. J’ai mal surtout pour ce que j’ai fait après.
Quand il m’a rejoint dans le lit plus tard dans la soirée, il m’a fait l’amour. Je n’ai pas su refuser, j’aurais dû. Aujourd’hui, je m’en mords les doigts.
Quelques temps après, je me suis aperçue que j’étais enceinte. En apprenant la nouvelle, j’étais horrifiée et heureuse. Horrifiée, parce que l’enfant que j’attendais était d’un homme qui m’avait frappée, et heureuse parce que c’était mon enfant, mon tout-premier.
Quand j’ai annoncé cela à mon compagnon, il n’a paru ni content, ni triste. Rien. Juste froid et insensible.
Au cours de ma grossesse, il est devenu très distant, puis très violent. Plus les jours passaient, plus les coups pleuvaient. Comme s’il me reprochait le fait d’être enceinte.
À l’examen du septième mois, la sage-femme qui me faisait passer mon échographie est partie l’air très embarrassée en me demandant de patienter quelques instants. Elle est revenue avec le médecin en chef. Il a observé attentivement l’échographie et quelques analyses, et m’a dit :
- Madame, il va falloir être forte.
Je hochai la tête, je n’avais d’autre choix que d’obéir.
- Votre petite fille est morte.
Je le regardais, sonnée. Puis comprenant le sens de ces cinq mots, je me mis à pleurer, crier. J’ai pensé tarir la fontaine de mon cœur, mais non, les larmes continuaient de couler. Encore et encore. Toujours.
Ma petite fille est morte ! À cause de lui ! Il l’a tuée ! C’était impossible, injuste, inconcevable ! Il a tué son enfant, notre enfant, mon enfant ! Jamais, il n’aura le droit d’être appelé « Papa », il n’est pas digne de ce titre ! On n’est pas père quand on tue son enfant !
Les médecins ont déclenché mon accouchement, ce sont eux qui se sont chargé des funérailles de ma fille.
En sortant de la maternité, je suis allée jusqu'à l’appartement de mon compagnon. Par chance, il était absent. J’ai récupéré quelques affaires et je suis partie. À jamais. Mes jambes m’ont conduite au travers de la ville et je suis arrivée à Central Park. Je me suis assise sur un banc et j’ai recommencé à pleurer. Ce parc était mon endroit préféré, mais ce jour-là, il m’apparaissait plus gris qu’à l’ordinaire. Il me semblait que les arbres avaient disparu pour laisser place à des cadavres d’enfants. Mais je n’arrivais pas à partir, alors je suis restée. Je suis restée jusqu’à ce qu’une femme d’un certain âge s’approche de moi et me propose un mouchoir. J’ai accepté. Elle s’est assise à côté de moi et a tenté de me consoler. Cette dame m’a fait penser à ma mère et cela m’a fait du bien. J’avais besoin d’une présence maternelle. Quelques minutes plus tard, elle est partie aussi vite qu’elle était venue.

Dix ans après, la blessure n’est pas cicatrisée, elle est toujours là, bien profonde, mais je commence à me reconstruire un présent et un avenir. Puisqu’on ne peut plus rien pour le passé.
Chaque jour ma petite fille est à mes côtés. Elle est là quand je me réveille, quand je marche, quand je travaille, quand je me couche, quand je dors...
Elle n’a jamais vraiment fait partie du monde, mais pourtant, c’est elle qui me fait rester à New York. Un peu, juste un peu.
Parce que c’est là que je l’ai aimée...

74
74

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Wizz
Wizz · il y a
Joli ! Le nombre de vote monte monte, bientot la première place cousine !! Rémi
Image de Jean et Marie
Jean et Marie · il y a
Merci mon gra
Image de A3MPQS3
A3MPQS3 · il y a
Je me suis trompé de compte (c'est celui de mon papy) ^^
Merci mon grand cousin !!!!!!

Image de A3MPQS3
A3MPQS3 · il y a
Merci Sylvain !!!
Image de Sylvain Fauvarque
Sylvain Fauvarque · il y a
J'ai voté!!!!!!
Image de A3MPQS3
A3MPQS3 · il y a
Merciiiii !
Image de Liloo1085
Liloo1085 · il y a
sujet très émouvant et pas du tout évident à aborder, bravo pour le choix et l'écriture, je me suis laissée emporter!!!
Image de A3MPQS3
A3MPQS3 · il y a
Merci beaucoup !!!
Image de Stanis
Stanis · il y a
Magnifique !! Le sujet est profond et émouvant. J'adore !!