Travellings

il y a
1 min
135
lectures
29

Pas besoin de sous Pour être bien Pas besoin de vin Pour être saoul D.A  [+]

Autrefois nous jouions ensemble, gamins.
Déjà je t'adorais.
Il y a dix ans, tu es devenue ma femme.
Hier, tu m'as appris que tu me quittais.
Cette nuit, je n'ai pas dormi.
À l'aube, je t'ai tuée.
Maintenant, j'attends que l'on m'arrête.
Dans quelques instants, ils vont arriver.
Ce soir, je dormirai en prison.
Dans quelques mois, je serai condamné.
Quelques semaines plus tard, on m’exécutera.
Alors, je te retrouverai.
À jamais.
29

Un petit mot pour l'auteur ? 42 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Court, net, adieu !
Image de Eric Lelabousse
Eric Lelabousse · il y a
Glups et j'ai aimé.
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
Cela va à une vitesse époustouflante, à peine la séparation et déjà les retrouvailles, l'amour à mort en accéléré..
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Dur dur votre poème tranchant comme un couperet, Qualsevol Nit ! Vous avez mon vote.
J'ai ici un ttc pour le fun et le rire si cela vous tente : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Crime passionnel :)
Image de Mog
Mog · il y a
L'amour peut conduire au pire !
Image de Océane P.
Océane P. · il y a
Plutôt audacieux comme TTC, c'est clair ! L'amour et la tristesse font faire des folies...
Image de Verseau Chantal
Verseau Chantal · il y a
Les circonstances sans état d'âme d'une personne ayant perdu l'oxygène de sa vie
Bravo

Image de J. Chablik
J. Chablik · il y a
Ouh c'est dur. Les quelques remarques lapidaires renforcent l'impression de fatalisme.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
aimer tue, faut le savoir..
bravo
je vous invite à découvrir mes oeuvres sur short, comme par ex ici http://short-edition.com/oeuvre/poetik/david-2
belle année à vous

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Noirceur invisible

Mona Ressac

J’arrive. Tout est comme je le redoutais. Sale et sinistre. J’aperçois déjà leurs ombres dansantes. Des visages fades se collent à la vitre. Quelques joues déjà bien garnies avant Noël... [+]