Toi

il y a
1 min
2
lectures
0
Nuit d’été petite brise d'automne.
J’étais assise sur ce petit banc, ma crème glacée en main, dans ce parc.
C’est là que je t’ais aperçu. Cheveux brun, cette petite mèche rebelle tombant sur ton œil. Tu est beau,très beau, mais... t’en vas sans savoir que j’étais là.

Cela fait maintenant une semaine que je t’attends tous les jours à 15:14. Tu es là, tu m’as vu, une fois, mais ne m’as pas accordé d'importance.

Jusqu’à ce jour où tu es venu t’asseoir à côté de moi ,ta jambe sur le bout de ma robe et dit «Salut» avec ce sourire ravissant.

Cela fait maintenant 3 ans que j'ai droit à tes «Salut» tous les matins et je ne sais pas ce que je ferais sans toi.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !