3
min

Tinder, la thér(happy) post-rupture

Image de Neige

Neige

271 lectures

20

Qualifié

Petit récap’ des techniques post-rupture en 2015

Technique 1.

L'atelier dégustation maison avec en guest « Le Rhum » ramené de Gwada par tes potes. Grand bien te fasse, à 17h et après cinq ti (gros) punch dans lesquels tu as oublié le citron et le sucre, tu te retrouves clairement bourrée. Seule, et bourrée. 18H, tu dors. Car oui détail important, durant ton heure de cuite, tu as imaginé qu'il serait intéressant de conjuguer ti-punch et Euphytose, juste histoire de voir le rendu !

Bilan : Technique 1 checked... mais à priori tu ne recommenceras plus.

Technique 2.

Moins tragique corporellement, tu t’aventures dans la jungle Tinderienne. Une fois lancée à corps perdu, tel un petit poisson dans l'eau, tu attends que la magie opère. Après une journée, ta page Tinder s'apparente visuellement à la messagerie Outlook d'une cadre sup’ après dix ans de carrière. (Non pas que tu sois un canon, mais les mecs svp, arrêtez de cliquer sur tous les profils !)

Jour 1 - premier constat : Les hommes vous êtes un peu comme nous finalement : des princesses. Je te clique, tu me cliques et bref on se clique mais si tu ne viens pas me parler, je te parle pas non plus. Ah non non ! Alors qu'est-ce qu'on fait ? On se regarde dans le blanc des yeux de nos photos de profils respectives ? Soit. Sur dix « matchs », finalement tu n'entretiens une conversation qu'avec un seul mec.

Enfin, entretenir une conversation de type binaire :

HT (homme tinderien) : « hey, ça va ? »
Toi :« oui ça va. »

Cette réponse sonne comme un coup de pelle sur la tête de l'homme tinderien qui comprend qu'il ne finira pas dans ton lit ce soir.

Conclusion, on se zappe et on revient à la page « recherche » de Tinder. Soudain, un match et enfin une phrase. Là, tu espères être tombée sur le profil intéressant. Une phrase, deux phrases... on tient presque un début de conversation. Oui, OUI OUIIII ça y est, tu as enfin te première conversation (le champagne est au frais !).

Arrivent les questions classiques (et barbantes) de #tufékoidanlavi #tuviou #takelag- blablabla. Mais regain d'intérêt lorsque HT t'annonce avec fierté qu'il est dans les RG (Renseignement Généraux) → OK. Mec ! Tu es dans les RG et tu me balances ça, comme ça, sur Tinder ?! Et bah, va pas être content content ton boss, demain. ET... ? Retour à la page « recherche » de Tinder (le champagne reste au frais).

Bilan du premier jour: tu t'es occupée l'esprit ; Tu as regonflé ton égo à coup de match silencieux mais visuellement agréables. Tu as rencontré un faux agent secret qui, finalement, t'as fait sourire pendant dix bonnes minutes (ce qui n'était pas gagné d’avance).

De ce fait, tu es nettement moins déprimée et tu peux aller dormir sans l'aide machiavélique du duo rhum-euphytose.

Jour 2 : Réveil grosse boule au ventre. Qu'à cela ne tienne, tes doigts cherchent immédiatement la petite flamme tinder sur l'écran de ton smartphone. Ah. Les insomniaques semblent les plus bavards et tu as du « hello » en cascade, à ne plus savoir qu'en faire. Ça va mieux, tu peux te lever. Tu pars te laver les dents. Fin de journée : une conversation naissante avec un bel Apollon : malheureusement il cherche « just a crazy night adventure ».
Bon.

Jour 3 : Réveil petite boule au ventre. Tes doigts cherchent encore l’application salvatrice. Ahhh, réception d'un match de « sentimental réfugié / french clown » Photo de profil avec du ketchup sur le nez. Enfin, on va pouvoir rigoler. Il te raconte assez rapidement qu'il aime enduire de ketchup le corps de ses conquêtes. L'itinéraire logique face à une telle situation serait le retour à la page « recherche » mais... non. Aujourd'hui, tu as envie de te poiler. Tu poursuis. D'ailleurs, à croire que les astres sont aussi d'humeur à se poiler : un second match arrive et HT arbore un vrai nez rouge sur sa photo. Malheureusement il appartient à la catégorie des « je t'envoie un Hello mais je préfère qu'on en reste là, ça va trop vite entre nous ». (Champagne devient très frais).

Jour 4 : Réveil serein – lavage de dents direct. Mes doigts cherchent l'application qu'à la pause de 11h. Indice que ta rupture est en voie de guérison. Un nouveau match, un certain Lucas. Profil plutôt mystérieux. En effet, on peut y lire « photos en MP car mon métier m'oblige à la plus grande discrétion. 1.83m et je ne mords pas... ou presque ». Curiosité piquée : tu tentes une approche timide. Après cinq minutes de conversation mystérieuse, tu apprends que monsieur est agent secret. Décidément. Et puis finalement, il se dévoile. L'agent secret n'est autre qu'un serveur qui entre dans la police.
Bon.
Retour à la page recherche. (On parle de l'état du champ’ ou...?!)

Jour 5 : Finalement tu en es à quatre conversations suivies sur deux jours, soit un exploit. Et tu as prévu deux RDV ce wk. Là, clairement, c'est champagne shower pour tout le monde si ça match !

Bilan hebdomadaire : trois nez rouges, un cheval masqué (oui, certains tentent des photos de profil originales !), un pseudo agent secret et un RG.

Alors, non tu n'as pas retrouvé l'amour miraculeusement mais ces cinq jours ont eu au moins les bénéfices de te distraire, te faire rencontrer brièvement d'autres personnes parfois même drôles. Mais surtout te faire oublier la raison pour laquelle tu t'étais perdue cinq jours plus tôt sur Tinder.

PRIX

Image de Eté 2016
20

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Très drôle, écriture "moderne et originale" !
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Bien vu !
Mes textes en lice, votes bienvenus !
L'avenir de la justice :http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/reecriture
Portrait dramatique :http://short-edition.com/oeuvre/poetik/jocaste

·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Drôle, amusant, bien écrit, moderne, une bonne analyse. Un Homme Short Edition vote pour (euh il reste du champagne ?)
·
Image de Denis Lepine
Denis Lepine · il y a
amusant, j'ai voté, je vous invite à découvrir mon texte de chanson: 'dans mon cahier' sur: http://short-edition.com/oeuvre/poetik/dans-mon-cahier
·
Image de PourquoiPasMaintenant
PourquoiPasMaintenant · il y a
+1 Bravo bravo! J'aime cet humour actuel et second degré! Et j'aime aussi beaucoup la forme d'écriture. Je me retrouve un peu en vous, pour dire vrai.
Si vous voulez allez vérifier mes dires : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-vraie-vie-des-filles
;)
Bonne chance!!!

·
Image de KELM
KELM · il y a
une merveille , je vote , c'est gratuit

je vous invite à venir lire et soutenir mon texte et merci

http://short-edition.com/oeuvre/poetik/monsieur-noir

·
Image de Bernard Berger
Bernard Berger · il y a
magnifaaque quel talent, je ne suis pas certain que ca me donne envie d aller sur ces sites, mais par contre je decouvre une autre face de ta personne
gros grosse biz

·
Image de Babo Isa
Babo Isa · il y a
super!!!je ne connaissais ce site!!!
·
Image de Bazir Sady
Bazir Sady · il y a
J'adore!!
·
Image de Silas
Silas · il y a
Très très drôle +1
·