2
min

Tenir bon

Image de Marine Piot

Marine Piot

187 lectures

163

Il avait fallu tenir bon. Malgré le froid et la douleur. L’hiver n’est jamais clément. L’hiver est beau, mais dur. Il y avait eu la douleur. Tout l’hiver.
Le ventre creux, une douleur. Les coussinets brûlés par la neige, une douleur. Les membres raidis de fatigue, une douleur. Le corps entier gelé, une douleur. Partout une douleur. Douleur lancinante, douleur brûlante, douleur vive, douleur tranquille, douleur insupportable, douleur insignifiante, douleur, douleur, douleur.
Il avait fallu tenir bon. Malgré la faim, malgré le froid, malgré la douleur, malgré l’âge, malgré tout. C’était son huitième hiver. Il en avait connu de plus rudes, mais il était plus jeune, plus vif, moins fatigué. Il aurait pu mourir de faim et de froid et de douleur.
Mais au cœur de l’hiver, la vie insiste. La vie accepte encore plus de douleur et de faim pour vivre. L’instinct de survie empêche de mourir. C’est l’hiver que la vie montre sa formidable capacité à triompher de tout.
Le ventre creux, les membres raidis de fatigue il avait continué de trotter dans la neige du Vercors, il avait continué coûte que coûte le vieux renard. Il avait survécu grâce à des lapins ou des rongeurs vieux comme lui, ou malades comme d’autres. Il avait survécu grâce à ceux chez qui la pulsion de vie n’était pas assez forte. Il avait tenu bon.
Ensuite le printemps était venu. La neige avait fondu. Le soleil avait réchauffé le monde et le monde était devenu beau et vert avec des tâches de couleurs en forme de fleurs. Le silence terrible de l’hiver n’était plus de mise désormais. La neige et le froid étouffaient les sons, les interdisaient. Maintenant les oiseaux chantaient sans arrêt. Le vieux renard n’avait plus le ventre creux, il n’avait plus froid, ni mal. Le vieux renard écoutait les oiseaux. C’était son neuvième printemps.

***

Il avait tenu bon tout l’hiver. Il avait refusé de mourir le vieux renard, tout le monde disait « il ne tiendra pas l’hiver le vieux renard », mais il avait tenu l’hiver le vieux renard, il avait tenu bon malgré le froid et la neige, malgré son âge, tout ça à cause de la formidable pulsion de vie qui rythmait les battements de son cœur.
L’hiver était passé, là où la neige fondait, la nature revenait à elle, les arbres bourgeonnaient, les plantes en tous genre sortaient de terre. Le Vercors faisait peau neuve et se voyait rapidement transfiguré, le désert de neige peu engageant laissait place à de verdoyantes prairies.
Le silence terrible de l’hiver n’était plus de mise désormais. La neige et le froid étouffaient les sons, les interdisaient. Maintenant les oiseaux chantaient sans arrêt. Le vieux renard n’avait plus le ventre creux, il n’avait plus froid, ni mal. Le vieux renard écoutait les oiseaux. C’était son neuvième printemps.
Comme il avait tenu bon tout le monde disait « il vivra peut être encore un moment le vieux renard », mais il était mort le vieux renard. La pulsion de vie formidable qui veut toujours vaincre l’hiver ne se bat plus au printemps. Alors il était mort. Il n’avait pas tenu.
Mort de sa belle mort comme on dit. Mort le ventre plein sous un doux soleil en écoutant les oiseaux plutôt que dans l’hiver silencieux et lugubre où il y avait toujours une douleur. Mort dans son neuvième printemps; le jour de mes douze ans et depuis, dans les montagnes et au village ce n’est plus vraiment pareil. Il manque un renard roux que quelqu’un avait sauvé et qui venait tous les jours depuis dans le pré, près de la clôture blanche celui où maintenant il y a des moutons parfois, mais avant il n’y avait rien sauf le renard de temps à autres et c’était bien.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très court
163

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mimine
Mimine · il y a
Quand il faut tenir bon, on tient bon ! Du moins, on essaye :-)
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Émouvant Marine ! Mon vote!
·
Image de RAC
RAC · il y a
Je l'ai lu à mes chien & chats et ils m'ont dit de voter pour le renard !
·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
C'est qu'ils ont l'air d'apprécier la grande littérature vos animaux ^^
·
Image de RAC
RAC · il y a
Yes ! Ils sont également mélomanes... Si vous passez chez moi vous ferez connaissance ! A+
·
Image de Gabriel Epixem
Gabriel Epixem · il y a
Touchant et bien écrit. J'aime.
Je vous invite à me lire aussi :)

·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
Merci :)
·
Image de Marie
Marie · il y a
Comme quoi, il ne faut jamais rien céder :):) Mes voix
·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
Merci pour votre vote
·
Image de Marie
Marie · il y a
Si le coeur vous en dit, je vous invite à découvrir mon texte intitulé Le pantalon
D'avance merci

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Mes voix pour ce goupil fort attachant...
Je concours avec ' De mâle en bien ' si vous aimez

·
Image de Véro Des Cairns
Véro Des Cairns · il y a
Très touchant ce renard sauvé par les hommes mais qui reste la proie des lois de la nature, de ses renaissances et de ses morts, au rythme des saisons. Je vote. Peut-être aimerez-vous mon poème isérois, hymne à la nature comme votre texte : AUGURE ROYALE.
·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
Merci beaucoup
J'irai vous lire sans faute

·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 pour ce renard ... quelques fautes, quelques tournures qui me dérangent mais le thème est bien respecté.
·
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
Conte aux accents de Petit Prince. Je vote.
·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
Merci :)
·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
Un conte intéressant qui me rappelle l'expérience de pensée du chat de Scrodinger. Deux états, un chat vivant, un chat mort, deux réalités simultanées, deux états différents. Mais vous l'avez mieux raconté.
·
Image de Marine Piot
Marine Piot · il y a
Merci beaucoup !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur