2
min

Tempus narrabo

Image de Evinrude

Evinrude

122 lectures

17

En lui rafraîchissant la mémoire ce jour de mai devant le Café des lys, elle n’avait pas mesuré les conséquences de sa spontanéité. « O-li-vier ! » avait-elle hurlé dans la rue bondée, convaincue de l’avoir reconnu. Le visage déconfit de la personne qui l’accompagnait, en disait long sur son intrusion. « Une amie » lui avait-il dit bien après, dans un souffle si court que Valentine en fut gênée. Olivier l’avait longuement fixée dans les yeux, silencieux, une main sur la bouche, son buste légèrement incliné vers l’arrière, comme pour prendre un peu de recul face à une situation inédite et pour laquelle un peu de réflexion s’impose.

Son silence la désarçonna...étonnée que sa mémoire lui fasse défaut et même un peu froissée. Elle se sentit alors obligée de se présenter : « Val »...« Valentine »... « Valentine Moretti ». Olivier ne cessait de la scruter comme s’il avait vu un fantôme.

«Val... » avait-t-il alors chuchoté. Valentine pouvait deviner dans ce murmure, le voyage dans le temps qu’il était en train de vivre. Il semblait se perdre dans des limbes où passé et présent se juxtaposent, comme ces instants de flottement au réveil, où l’on ne sait plus très bien si l’on est réveillé ou encore endormi. Son voyage dans le temps à elle avait été foudroyant. Elle avait été transportée à la vitesse de la lumière, dans les tréfonds de sa mémoire. Et c’est enhardie de ces sensations, de ses émotions, qu’elle avait agi sous l’énergie de celui qui ose. Il faut dire qu’elle avait imaginé cet instant plus d’une fois, comme si la mémoire de souvenirs heureux l’emportait sur la réminiscence de ceux plus douloureux.

Bien que certaine de ne pas se tromper, elle ressentit le besoin de se justifier en lui remémorant leurs souvenirs communs embaumés de naphtaline et pourtant si printaniers. Une madeleine de Proust moelleuse et fondante à souhait. Une parenthèse, un artéfact paranormal, les ramenant à leurs dix-sept ans. Aussi époustouflant qu’inattendu.

L’agacement de l’amie d’Olivier était si perceptible qu’il invita Valentine à l’attendre à la terrasse du café, le temps de raccompagner cette dernière. Le regard foudroyant de la femme lui fit soudain réaliser que son impulsivité pouvait avoir les conséquences ravageuses d’une tornade ; et elle en fut soudain mal à l’aise. Que pouvait bien représenter cette femme pour lui ? N’avait-elle pas provoqué un tsunami en faisant ainsi intrusion dans la vie de celui qu’elle considérait comme son seul et unique amour ?

Elle hésitait. Partir sans avoir la certitude qu’elle ne semait aucun trouble ou bien rester et vivre l’instant que son cœur espérait depuis une éternité ?

Valentine sortit le livre qu’elle transportait dans son sac, y griffonna un mot. Elle attrapa soudain son sac, laissa quelques pièces pour son café et se leva précipitamment.

Lorsque Olivier arriva, il l’a chercha du regard intrigué. Le serveur lui indiqua la table où Valentine avait bu son café. Il découvrit le livre, l’entrouvrît et
lut :

« J’ai horreur des adieux ».

17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Kara Lee-Corn Smith
Kara Lee-Corn Smith · il y a
Quelle décision compliquée à prendre pour Valentine... un texte rapide écrit avec une précision chirurgicale, j'ai beaucoup aimé :) merci pour ce moment de lecture :)
·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Merci beaucoup Kara, je suis touchée.
·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
Quand les âmes ne sont plus en accord, quand la vie frelate les souvenirs...Très juste .
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Les étoiles se sont fanées dans les yeux de Valentine, devant cet ancien amoureux qui feint (le lâche !) d'être dans la lune ;-)
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Un adieu en mots, sans maux !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ah non hein, je veux la suite moi! :p hop hop hop!
·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Je crois entendre mon entourage me réclamant également la suite ! Alors hop hop hop faut que j'm'y mette alors ;-)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Chouette!
Bah purée, si je suis aussi convaincante que ça avec ça, je devrais peut-être essayer avec d'autres personnes... *à méditer*

·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Un final sans retour
·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Tempus narrabo...nous n'en savons rien...peut-être y-aura-t-il une suite...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce récit si bien écrit et si émouvant, Evinrude ! Mon vote !
Je vous invite à venir vous imbiber de lumière dans mon poème,
“Rayons de soleil”, qui est en Finale. Merci d’avance !

·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Merci beaucoup Keith !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bonsoir, Evinrude ! Vous avez voté une première fois pour “Lumière d’Amour” qui est maintenant en Finale. Je vous invite à revenir vous imbiber de cette même lumière qui vous sera peut=être bénéfique. Merci d’avance !
·
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Merci beaucoup Ann. Ravie qu'il vous ait plu.
·
Image de Ann
Ann · il y a
Très beau texte.Tres emouvant
·