1
min

Soirée d'été

Image de Solène Thrn

Solène Thrn

2 lectures

0

Il y avait dans l'air, comme le flottement d'une odeur. Ce n'était ni de la provocation, ni de l'agitement vain, c'était subtil. Cela se ressentait dans la main, ça se déposait sur les lèvres, lentement dans l'ivresse de la soirée chaude.
La terrasse était tapissée d'un brouhaha constant de conversation, de rires obligés et d'exclamations trop aiguës. Les uns et les autres n'étaient que figurants, simples corps et noms aveugles et passifs, aucun d'eux n'avaient sentis l'enjeux, plus grand, de la soirée. Aucun n'a entendue la couleur du bonjour, aucun n'a aperçut le grave des sourires. Quand ils écoutaient l'éclat du capuchon de leurs bières, IL entendait la chair de la main sur la cuisse. Quand ils parlaient de dessert, elle voyait les lèvres danser.
Atomes complémentaires; déstinés à la fusion, ravagent dans la nuit le reste de la raison.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,