2
min

Soirée Boîte

Image de Tanguy Mandias

Tanguy Mandias

27 lectures

0

« Qu’est-ce-que c’est ? demanda Petit-Cul en s’approchant.
- Chut, ça va commencer ! lui répondit Troisième-Œil.
- Mais j’vois rien !
- Monte sur mes épaules, lui murmura Troisième-Œil en se baissant.
Petit-Cul pris place et put enfin voir au-dessus des épaules des autres villageois. Là, devant elle, sur l’estrade dans la cahute de Papi Céphale, l’ancien s’était entouré d’une poignée de boites, emballages, cartons et paquets variés et faisait face à son audience. C’était ça ! Petit-Cul en était sûre depuis qu’elle avait vu les récupérateurs passer en ville, Papi Céphale leur avait acheté des boites ! C’est pour ça qu’il avait rassemblé tout le village : une soirée boite commençait ! Petit-Cul étouffa un cri de joie et porta toute son attention sur le vieillard bicéphale.
- Si je vous ai réuni ici ce soir... commença-t’il.
- Nous ! Si nous vous avons réuni ici ce soir, l’interrompit sa seconde tête.
- Oui, nous, c’est pour vous parler... De l’ancien temps ! Des légendes oubliées, perdues sous la cire du temps, dans les limbes de poussières, comme, comme...
- Comme les enfants sous les plis de Mère-Bourgeon ! dit la seconde tête, déclenchant l’hilarité générale alors que tous se tournaient vers Mère-Bourgeon qui, rougissante comme une alarme, tentait de calmer les dizaines d’enfants-fleurs éclos sur son corps gras, riant et se chamaillant, ravis d’être le centre de l’attention.
- Exactement, reprit la première tête : car tout disparaît dans les Plis du Temps, mais pas les souvenirs ! Les histoires et les légendes, et Papi s’en souviennent, eux, Papi s’en souviennent et vont ce soir vous raconter une de ces histoires... Laquelle, parmi ces reliques, voulez-vous que Papi vous parlent ? demanda-t’il en se décalant, laissant à tous le loisir d’admirer les mirifiques objets.
Il y avait là une brique en carton, un pot en métal et un sachet de plastique rouge.
- La brique ! Non le pot ! Le sachet, oui, le sachet ! fit entendre le public.
Ce fut finalement la brique qui l’emporta, à vingt voix contre neuf, mais Gorges Profondes ne fut compté qu’une fois.
Papi prirent la brique et la montra lentement, précieusement, au public. La brique était de taille moyenne, de la taille d’une oreille, de couleur bleu, comme le sang, on y avait représenté dans couleurs qui n’existaient plus d’étranges animaux, paisiblement avachis dans ce qui semblait être un champ d’herbe verte (verte ! quelle idée !) au pied de grandes montagnes couvertes de poussière blanche.
-L... Lait de... de mon... montagne ! lu avec difficulté Quatre-z’Yeux. De... demi... écrémé ? Stérilisé... Uht ? conclua-t’il avec difficulté. Tout le monde l’applaudit.
- Exactement, dirent Papi en souriant, ramenant à eux l’objet avec amour. Et ces animaux magnifiques que vous voyez peint dessus, ce sont des vaches !
- Pfff, ouais n’importe quoi ! dit Petit-Cul en riant. Je sais ce que c’est moi des vaches, on en voit à la maternusine ! C’est des bestioles grandes et flasques qui poussent en cube avec des seins énormes qui explosent sous la pression !
Un murmure parcourut l’assistance : Papi affublaient-ils ?
- Tout à fait Petit-Cul, reprirent-ils couvrant les voix. C’est vrai pour maintenant, mais à cette époque, au temps de l’Avant, les vaches n’avaient pas encore reçu la bénédiction du Dieu Lhom, et on les trouvait alors dans ces immenses endroit verts et feuillus, que l’on nommait plaines et bosquets...
- Oh... murmura la foule.
Papi sourirent, l’attention de l’auditoire à nouveau conquise.
- Laissez-moi vous conter, la légende de ces vaches UHT ! » dirent les deux têtes avec emphase et léger décalage.
Et les mots de Papi s’envolèrent, aux lumières dansantes des flammes de plastiques, sous les cieux électriques et les yeux aveugles des cadavres en orbite.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Pendant longtemps nous eûmes chez nous, durant les longs mois d’hiver, un gros et verruqueux crapaud vert qui, la nuit, s’infiltrait dans notre buanderie.Souvent mon père se munissait alors ...

Du même thème