Image de Kostia Gendre

Kostia Gendre

2393 lectures

20

Qualifié

Dimanche dernier, je regardais une émission culturelle à la télévision, en famille, lorsque ma femme et mes enfants me virent sursauter, blêmir, puis éclater de rire.

— Qu'est-ce que tu as papa ? me demanda la plus jeune.
— C'est une vieille histoire...
— Tu nous la racontes ?
— Et bien, voilà, il était une fois, il y a une trentaine d'années, un jeune garçon qui passait souvent ses vacances en Bretagne, chez sa grand mère. La vieille dame habitait une maison assez délabrée à l'intérieur des terres, en lisière d'une forêt.
— Ça veut dire quoi débarée ?
— Délabrée, ça veut dire que la maison était vieille et...
— Comme la grand mère alors ?
— Oui, mais laissez-moi raconter !
Le jeune garçon aimait beaucoup écouter sa grand mère. Elle avait une façon extraordinaire de raconter les histoires, en mêlant le vrai et le faux, en particulier les légendes bretonnes avec des Korrigans, l'Ankou, des elfes etc... Son histoire préférée était celle de Merlin l’enchanteur et de Viviane. « Merlin n'habitait pas du tout à Brocéliande, chevretait-elle, il vivait à quelques kilomètres d'ici, sa masure se trouvait dans la clairière, tu sais, près du vieux chêne foudroyé. Et Viviane hantait la rivière qui traverse la forêt... » L'enfant ne distinguait pas toujours la vérité de la fiction... et il avait tellement envie de croire à tout ce merveilleux !
Un jour la grand mère chuchota : « Écoute, je vais te confier un secret... tu sais garder un secret ? » Bien sûr qu'il pouvait garder un secret, d'ailleurs, il n'en a parlé à personne depuis ce jour. « Merlin et Viviane ont eu des enfants... Il y en a peut-être encore dans la rivière, on les entend parfois chanter ou jouer de la musique, mais on ne les voit jamais. Ce sont des sirènes. »

En grandissant, l'enfant se désintéressa des histoires, il trouvait que sa grand mère radotait, et préférait se promener dans les bois, avec le chien. Il passait ainsi de longues heures à chercher des champignons ou des fraises des bois selon la saison, ou juste à courir au hasard. Ici ou là, un amas rocheux, un arbre tordu ou une atmosphère étrange lui rappelait les vieilles légendes. D'ailleurs sa grand mère n'était pas la seule à raconter de drôles de choses. Au café du village, il avait plusieurs fois entendu des chasseurs parler de musiques étranges et douces. Ils disaient que ce devaient être des Elfes ou des sirènes qui jouaient. Lui ne croyait plus à tout ça.

Mais un matin, ce devait être vers la fin du mois de juillet, il avait fait particulièrement chaud la journée précédente, et le chien s'était mis à aboyer dès cinq heures du matin. Le garçon se leva et partit en promenade bien plus tôt que d'habitude. En s'enfonçant profondément dans la forêt, il parvint à des paysages qu'il ne connaissaient pas. Le jour venait de se lever, une légère brume était en train de s'estomper et... oui, une douce musique semblait flotter autour des mousses. Le garçon essaya de suivre la mélodie, mais c'était difficile, car elle semblait l'envelopper de toutes parts. Il alla à gauche, à droite, tentant de se rapprocher. Enfin, il déboucha sur une clairière, le chien à ses côtés. Le son se fit plus net, il avança de quelques pas et... marcha sur une branche morte.
CRAC !
Aussitôt la musique se tue, il entendit un grand « plouf ». Levant les yeux, il vit une harpe posée sur la mousse, et les ronds de l'eau lui indiquèrent où avait plongé la harpiste.
« C'est donc vrai, pensa-t-il, c'est absolument vrai ! »

— Comment tu sais ce qu'il pensait ? Demanda ma plus jeune
— C'était toi le petit garçon ? Enchaîna l’aînée.
— Oui, c'était moi.
— Et qu'est-ce qu'il... qu'est-ce que tu as fait après ?

— Après, j'ai fait demi-tour et je suis parti en courant, sans réfléchir. Je suis rentré tout droit chez ma grand mère. Je la trouvai entourée de mes parents et du docteur. Je la savais malade, mais on m'avait caché la gravité de son état. Je vis à l'air sombre et sérieux de tous les adultes qu'il se passait quelque chose d'important. Je m'approchai de Grand Mère et lui chuchotai : « C'est vrai, tout est vrai, Merlin, Viviane, les sirènes qui jouent de la musique, je viens d'en voir une ! » Elle sourit.
Le soir même, elle avait cessé de vivre, mais son sourire était toujours là.

— C'est triste ! Dit la petite
— Quel rapport avec la télé ? Ajouta la grande
— Attendez, vous allez comprendre.
Mes parents ont vendu la vieille maison, et nous ne sommes plus retourné dans cette région. J'avais oublié tout cela, lorsque, tout à l'heure, j'ai entendu cette interview de la harpiste Nolwenn Keragen. J'ai sursauté en reconnaissant le nom de son village natal : il est situé de l'autre côté de la forêt de ma grand mère. Puis elle expliqua que, ses parents ne supportant pas de l'entendre jouer toute la journée, elle devait fuir la maison familiale, parfois dès l'aube, pour s’entraîner au cœur de la forêt. Elle a même ajouté que c'est depuis cette époque qu'elle n'a pas peur de se baigner dans l'eau froide, car la rivière était glacée... Et pendant toutes ces années j'avais cru à une sirène !

— Moi, je crois que c'était une sirène quand même ! Conclut la plus jeune de mes filles.

PRIX

Image de Eté 2016
20

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Zita CRJ
Zita CRJ · il y a
J'ai adoré ton histoire Kostia !! Elle est très belle et super bien écrite je trouve. Ces histoires là, me passionnent !! Bisous

Zita

·
Image de Kostia Gendre
Kostia Gendre · il y a
Merci Zita !
·
Image de Zita CRJ
Zita CRJ · il y a
Et je pense aussi que ta " petite dernière " a raison ... Hahaha :)
·
Image de Lotfi Hobi
Lotfi Hobi · il y a
Votre histoire est magnifique,elle m'a beaucoup plu, en plus je la trouve assez unique et original.Je vous souhaite une bonne continuité!
·
Image de Kostia Gendre
Kostia Gendre · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Un joli conte qui devient réalité !
( Et si tu le souhaites, tu peux me retrouver à l'ombre ... http://short-edition.com/oeuvre/poetik/dans-l-ombre-de-ma-main )

·
Image de Kostia Gendre
Kostia Gendre · il y a
Un (une ?) mirage qui me donne rendez-vous à l'ombre ..... la curiosité est trop forte pour résister !
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Passionnant,le mystère des sirènes ... Je vote Sur ma page http://short-edition.com/oeuvre/poetik/voyage-24
·
Image de Denis Lepine
Denis Lepine · il y a
une bien belle histoire, j'ai voté, je vous invite à découvrir mon texte de chanson: 'dans mon cahier' sur: http://short-edition.com/oeuvre/poetik/dans-mon-cahier
·
Image de Caiuspupus
Caiuspupus · il y a
J'ai bien aimé cette histoire. Etant breton, ça me parle! +1
·
Image de Choukri Osman
Choukri Osman · il y a
Une très belle histoire. Mon vote et une invitation pour ma page short édition.
·
Image de San-Pat
San-Pat · il y a
Un merveilleux conte, et une lecture aisée + 1
·
Image de Patrick
Patrick · il y a
elle a raison la petite dernière , les contes aident à grandir . belle histoire .
·
Image de Annelie
Annelie · il y a
Joli conte avec une fin ouverte... Une fin ouverte n'est pas toujours appréciée mais en ce qui me concerne, c'est l'inverse. J'aime pouvoir imaginer la suite. Mon vote..
Pour me lire : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/humeur-noire Merci.

·
Image de Kostia Gendre
Kostia Gendre · il y a
Merci pour votre vote. Et merci pour "humeur-noire" que je viens de lire et que j'ai trouvé superbe !
·