Si proche et déjà si loin...

il y a
1 min
225
lectures
37
Qualifié

J'ai toujours adoré lire et cela fait longtemps que je voulais tenter d'écrire. Je m'y suis mis tardivement, lorsque j'ai eu plus de temps libre et je me suis pris au jeu, j'y prends beaucoup de  [+]

Image de Eté 2016
À Marie Thérèse

« Si proche et déjà si loin... »
Du jour au lendemain, plus de cinquante années effacées en quelques heures.
Je suis là au fond du lit, dans cette maison qu’ils appellent « de repos ».

« Si proche et déjà si loin... »
Ils ont déménagé mes meubles, vidé mes armoires...
Mes livres, mon linge, mes photos, mes bibelots, tous ces objets si précieux que j’avais pris tant de soin à mettre en valeur... J’avais passé des heures à choisir leur meilleur emplacement... Disparus, en carton, partis ailleurs pour toujours !

« Si proche et déjà si loin... »
Ils viennent me voir, plein de sollicitude et d’amour... Je suis entourée et pourtant si seule dans ce lieu sans chaleur où les murs transpirent la tristesse...
Je sens la vie me quitter.
Je n’ai plus de prise sur les événements... Ils décident pour moi, je n’ai pas d’autre choix que de me laisser porter tel un objet au milieu de l’océan ballotté par les vagues...

« Si proche et déjà si loin... »
Petit à petit je n’ai plus la notion du présent, plus de repères quotidiens venant rythmer mes journées...
Tout le monde est gentil avec moi, plein de mille bonnes intentions, les infirmières, les médecins, mes enfants, toute ma famille, mes amis... Je n’ai jamais été aussi bien accompagnée et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi abandonnée à ma solitude...


« Si proche et déjà si loin... »
On me touche, on me masse, mes petits- enfants me prennent la main....
Mon corps affaibli par les années pourrait être comblé... Mais la lassitude et la souffrance finissent par prendre le dessus, sans mémoire des douceurs qui me sont prodiguées...

« Si proche et déjà si loin... »
Le temps est court, les journées passent sans que j’en prenne véritablement conscience... Le temps est long à m’apporter la délivrance et le repos tant mérité...
L’ai-je vraiment vécue, cette vie qui s’en va, n’était-ce pas simplement un rêve... ?
Je vais peut-être enfin me réveiller....

« Si proche et déjà si loin... »
Je sens la présence de mes chers disparus, ma petite Chantale, ma fille Michèle, mon fils René, mon Grand fils Jacques et le Père de mes enfants... Ils ont déjà franchi le pas bien avant moi, et pourtant ils sont là, souriants, près de moi... Ils m’attendent...

« Si proche et déjà si loin... »

37

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Remember

Déborah Locatelli

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea)
C’était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas... [+]