1
min

Serai-je à la hauteur?

174 lectures

187

Lui, rêves formatés, relations aseptisées, dans le souci de la conformité et des certitudes confortées.

Elle, le cœur calfeutré, le corps empêtré. Elle avait une vie isolée, elle vivait seule sans savoir...

Ils s’étaient souvent croisés mais jamais rencontrés.


Jusqu'à ce jour.

Elle lit assise et il s’approche. A son arrivée, elle tourne la tête vers lui. Ils sont là, à la même hauteur, leurs regards se croisent. Ils ont trouvé leur point d’égalité, Ils vont pouvoir se connaitre, se rencontrer

Lui, avec son regard bleu, confiant, comme une invitation à la plongée vers la profondeur de son être.

Elle avec un timide sourire spontané qui reflète l’émotion qu’elle éprouve dans l’instant.

Qui dira le premier mot ?
Que dire ?
Que LUI dire, qui soit en adéquation avec ce qu’ils vivent dans la nuit de leur silence.

Lui, sa bouche s’entrouvre. Elle, son regard se trouble. Ils commencent à avoir peur

ELLE : «  Salut, tu vas bien ? ». Des mots simples, des mots de tous les jours sans préambules alambiqués. Il lui tend sa seule main valide, elle la reçoit dans la sienne, le contact s’établit.

Tous deux dans l’instant ont une même pensée : « J’ai peur ! »

Il y a tant d’attente dans sa voix.

Tant d’abysses dans son regard.

« Serai-je à la hauteur ? »

Mais il y a la chaleur de ses mains. Mais il y a le sérieux de ses propos.
Il a vécu mille vies. Il a vécut mille morts. Elle est une enfant devant lui.

Ils ont parcouru seuls, la route qui a mené à leur rencontre. Il leur reste à cheminer ensemble.

Elle va partager son fauteuil, s’y glisser furtivement. Elle va adopter sa différence, souffrir du regard des autres.
« Serai-je à la hauteur ? »

Lui l’aidera à se lever, à s’élever.

« Serai-je à la hauteur ? Pourrai-je me confronter à sa réalité. »

«  Mais sa main est si chaude ».
« Mais, l’azur de ses yeux m’interpelle ».

Ils vont combler leurs silences, oublier leur solitude, effacer l’ennui de leur vie. De leur voix si claire, de leur cœur brûlant, ils vont s’ouvrir à la vie, à la lumière qui déjà embrase leur horizon.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
187

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ludivine_Perard
Ludivine_Perard · il y a
très belle histoire d'amour bravo =)
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
merci
·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
C'est un beau roman, c'est une belle histoire... ça pourrait être mis en musique
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Merci Paul.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Une belle rencontre. Beaucoup de douceur dans vos mots
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
merci, Isabelle.
·
Image de Star seeker
Star seeker · il y a
C'est si joli... merci pour cet instant si délicat !
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
C’est mignon comme tout !
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
merci.
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Deux états d'âme pris au filet à papillon de vos mots. Deux cœurs battants la chamade un instant (des siècles) avant l'unisson. Très beau.
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
merci Guy de vos compliments qui me vont droit au cœur.
·
Image de Gérard Jacquemin
Gérard Jacquemin · il y a
Belle histoire pudique tendre et touchante.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Une rencontre de deux solitudes pour une renaissance ... De la tendresse sur la pointe des pieds ...
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
La peur de l'autre, de soi aussi, bravo et mon vote !
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
merci beaucoup sourire.
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Tout en délicatesse
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
c'est très sympa, Michel
·