Pour éviter de tomber dans ces fatigantes hallucinations. Je garde mes paupières ouvertes. Tenant avec des cure-dents. Debout le long du mur. Observant les vagues jaunes et bleues émanant de  [+]

Septembre est là, les alligators centenaires ont envahi les plages. Les peaux ridées s'accrochent, elles lisent la vie des autres pour oublier la leur. Lecture poubelle sur torchon glacé. Des moisissures dans la cervelle, des blattes qui creusent les yeux. Les chiens minuscules promènent les cadavres brûlés. Ils jappent, jappent, jappent en rythme sur le son criard des haut-parleurs de foire tandis que la mer coagule en silence.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Quai des Indes

Ф. Chironimo

Bonjour.Pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je m'appelle Jean.Comme vous le savez, nous devrions profiter de cette petite soirée entre amis pour nous lire quelques textes, écrits pa... [+]

Très très courts

Le Sémi

Gérald Truchot

Père Noël,Je m'appelle Capucine, j'aurai bientôt neuf ans et je suis en classe de CE1 à l'école des Grives. J'ai décidé de vous écrire cette lettre pour vous licencier. Ce mot, je ne le... [+]