3
min

Seku la bonne à rien

Image de salome.kayano

salome.kayano

29 lectures

24 voix

En compétition

-Seku, prend la porte ! s'exclama Intel, le chef de la première garnison, rouge de colère.
Je me levai. Qu'avais-je encore fait de mal ? Je n'avais fait que dire la vérité après tout : Intel ne savait vraiment pas garder son sang-froid. Et puis, qu'est-ce que c'était que cette histoire de porte ? J'exécutai l'ordre de mon supérieur et arrachai la porte de ses gonds.
-Qu'est-ce que tu fais ?! hurla ce dernier.
-Mais vous m'avez dit de prendre la porte... balbutiai-je.
-C'était une expression ! Et ça veut dire «Dégage !», t'es vraiment à côté de la plaque Seku !
Intel était vraiment furibond, il me faisait presque peur. Je décidai de fuir et sortis de la pièce. Ma queue s'agitait de manière énervée dans mon dos et mes oreilles s'étaient rabattus contre mon gré. Je me forçai à calmer mes attributs de renarde en fulminant. Prendre la porte, prendre la porte... Il n'avait qu'à être plus clair si il voulait que j'obéisse correctement à ses ordres.
Un choc me fit soudain sortir de mes pensées et je m'étalai par terre. Je relevai ma tête et tombai nez à nez avec Okako qui me tendait la main.
-Rien de cassé Mizuku ? me demanda-t-il de sa belle voix d'elfe.
-N-Non... dis-je en attrapant sa main, rouge de honte.
-Tant mieux alors ! répondit-il en souriant puis s'éloignant.
Il m'avait appelée par mon prénom ! C'était bien le seul, tout le monde m'appelait Seku. Mon prénom, Mizuku, pouvait se retranscrire ainsi en ancien language elfique, cela signifiait «pas douée» ou encore «bonne à rien» et tous pensait que ça m'allait très bien. Okako était le seul qui ne le faisait pas.
J'étais amoureuse de lui bien sûr, comme beaucoup. Mais moi, je n'étais que Seku, l'écuyère-renarde bonne à rien, alors qu'il était un elfe de la noble famille des Utaraka. Je n'avais aucune chance.
Je marchais en silence jusqu'à l'écurie en ressassant mes pensées. Qu'elle ne fut pas ma surprise de tomber sur Okako en arrivant.
-Ah, tu es là Mizuku, parfait !
-O-Okako, qu'est-ce que tu fais là ?
-Ça te dit de venir faire un tour avec moi ? demanda-t-il en sellant son cheval.
Okako, le grand Okako, me proposait d'aller faire un tour avec lui ?! Je frottai mes yeux pour être sûre qu'il ne s'agissait pas d'un rêve mais non, il était bien là, devant moi. Peut-être avait-il des sentiments pour moi ? Mais non, n'importe quoi, je devais encore être à côté de la plaque. J'acceptai cependant la balade.
Nous enfourchions nos chevaux respectifs et partions en direction de la forêt. Nous nous arrêtions dans une clairière accueillante, il descendit de son cheval par la droite... et s'étala par terre.
-Ça va Okako ? m'exclamai-je en me précipitant vers lui.
-Oui, ne t'inquiètes pas, j'ai juste trébuché, me répondit-il en se frottant l'arrière du crâne, rouge de honte.
Il se releva et me sourit tendrement.
-Et si on jouait à cache-cache ? dit-il d'un ton enfantin.
-Hein ?! Euh... pourquoi pas...
-D'accord, alors tu fais la proie et moi le chasseur ! ria-t-il en se retournant pour compter.
Je ne m'attendais à quelque chose de si enfantin venant de lui mais après tout, pourquoi pas. Je grimpais à un arbre en me servant de ma queue de renarde comme balancier pour garder l'équilibre. Je repensais à la chute d'Okako : s'il avait eu une queue lui aussi, il ne serait pas tombé.
Un pas, un pas feutré, un pas inaudible pour la plupart des gens, mais pas pour moi et mes oreilles de renarde. Un bruit de frottement, tout aussi inaudible, un frottement de métal contre du tissu. Tout s'éclaira soudain dans ma tête !
Je bondis en arrière pour atterir derrière mon assaillant. Je lui fauchai les jambes, dégainai mon épée en tournant sur moi-même et plaçai l'arme sous la gorge d'Okako.
-Que-Qu'est-ce que tu fais Mizuku ?!
-Qu'as-tu fais du véritable Okako sale imposteur !
-Mais qu'est-ce que tu racontes ?! C'est moi, Okako !
-N'importe quoi ! m'exclamai-je. Tu crois vraiment que je n'ai pas remarqué ?
Il me regarda, déconcerté.
-Tout le monde ici descend du cheval à gauche, c'est une tradition. Mais Okako fait une exception, il est seul à descendre à droite, et ce depuis toujours. La façon dont tu es tombé laisse penser que tu n'y es pas habitué, ce qui prouve que tu n'es pas Okako ! Et puis, j'ai croisé Okako juste avant d'arriver à l'écurie et il se dirigeait vers le côté opposé.
L'ennemi me fixa et éclata de rire.
-Quel sens de l'observation ! Tu mérites bien mal ton surnom de bonne à rien !
Un nuage de fumée enveloppa l'assaillant et je me retrouvai en face de Corei, la chef de la seconde garnison.
-C-Comment ?!
-J'avoue que je suis impressionnée. Ta furtivité, ton style de combat, ton sens de l'observation et tes attributs de renarde te rendent redoutable Mizuku, dit Corei.
Okako, le vrai, j'en étais sûre cette fois, sortit soudain de dernière un arbre.
-Tu as réussi le test avec brio Mizuku, on peut dire que tu n'étais absolument pas à côté de la plaque cette fois ! Veux-tu faire partie de ma garde rapprochée ?
C'était donc pour ça ! Je souris et attrapai la main qu'il me tendait.
-Avec plaisir Okako !

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts

En compétition

24 VOIX

CLASSEMENT Très très courts

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cassiodrey
Cassiodrey · il y a
Bravo ! Joli texte ! On a envie de connaître les aventures de Mizuku !
·
Image de salome.kayano
salome.kayano · il y a
Merci, ça fait toujours plaisir d'avoir le soutien des gens :D
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Salomé, J aime beaucoup le texte et le suspense bien conduit. Mais il faudra faire attention au passage d'un temps à un autre. Bravo. Je donne mes trois voix. Si cela vous dit, je suis en finale avec "ACHOU l'amour empoisonné ".
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/achou-lamour-empoisonne

·
Image de salome.kayano
salome.kayano · il y a
Merci beaucoup, j'y ferai plus attention
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Je vous donne mes (3)trois voix.je vous invite en revanche de découvrir mon poème sur https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-chemin-vers-lobjectif-vise je compte sur votre voix.
·
Image de salome.kayano
salome.kayano · il y a
Merci beaucoup pour votre contribution. Bien sûr que je vais vous rendre la pareille :)
·