1
min
Image de Pourquoi pas

Pourquoi pas

2 lectures

0

Je n’ai pas étudié. J’ai flirté avec le temps, j’ai triché mais perdu avec les heures, elles ont gagné. Plus fortes que moi, elles ont fini par m’écraser, ces 36000 secondes ! Une seconde, c’est rien, c’est une toute petite plume mais 36000, ce sont des tonnes qui vous étouffent, et vous enlèvent tout espoir de rattraper la course. Alors j’écris, car d’une certaine façon, je gagne un peu, car une lettre, ce n’est rien, c’est une toute petite brindille, mais 36000, c’est une forêt, qui vous entoure, vous protège et en son sein vous vous cachez, reposez jusqu’à la prochaine bataille.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,