Sauvez son âme

il y a
3 min
182
lectures
4
Qualifié
Image de 2015
Aujourd'hui, Camille a téléchargé l'appli. La page d'accueil du site est noire, une simple croix blanche au milieu : eVatican.
Elle s'est mentalement répété le geste : concentrer sa force dans son bras, amener le téléphone un peu plus près d'elle, et puis trouver encore la force d'appuyer. Elle fait deux tentatives vaines, son bras retombe mollement sur son lit d'hôpital. La troisième est la bonne. Camille reste longtemps, le doigt effleurant l'écran sans le toucher vraiment. Dans son geste devenu immobile, son esprit vagabonde. Camille pense à tous les mots qui lui traversent l'esprit, tous les mots qu’elle voudrait exprimer, toucher de la voix, ressentir. Mais, tous ces mots ravalés, restent prisonniers au fond de sa gorge. Quel gâchis ! Camille ressasse toutes ces phrases, toutes ces histoires qui peuplent son imagination et qu'elle aimerait tant écrire. Mais, comme ses lèvres, ses jambes et le reste de son corps, sa main, ses doigts recroquevillés sont devenus inutiles. Pourtant tout est là, prêt à être écrit, imprimé, lu. Ses personnages lui crient leurs aventures. Au lieu de sortir librement, les répliques résonnent dans son cerveau fatigué.
Le diagnostic des médecins est implacable : Camille ne peut plus rien comprendre, plus rien exprimer. il est inutile de lui parler. Pourtant, Camille les entend et à envie de leur hurler qu'elle est là, en vie et pas encore morte. Son âme hurle en silence.
La seule à la comprendre, c'est Anne. Anne, sa sœur. Toujours là, à côté d'elle, lui murmurant des paroles rassurantes, la nuit comme le jour. C'est Anne qui a eu la dernière idée pour tenter de la sauver  : elle a parlé à Camille de ce pèlerinage à Rome. Camille a acquiescé d’un signe de tête. C'est pour très bientôt. Toutes deux ont toujours été très pieuses.
Aujourd'hui, le doigt tremblant et lourd, Camille a lancé le téléchargement. Le visage inexpressif, habité de tant de sentiments intérieurs, elle a découvert une croix, simple et
blanche, limpide et gaie, symbole d'espoir pour sauver son âme.

Cherokee, 15 ans







Ce matin, Camille a téléchargé l’application « Sauvez votre âme ». A l’occasion des fêtes pascales, l’eVatican propose des offres à se damner : seulement un euro l’application divine !
Tu vois Camille, comme chaque année ton cœur déborde d’allégresse durant ces quelques jours de Pâques. Il a fallu te lever très tôt ce matin mais l’odeur du bon café a fini de te faire regretter ce réveil matinal. Anne, ta tendre sœur, a déjà préparé vos valises et au seuil de la maison ton fauteuil roulant t’attend déjà.
Je sais, depuis ton terrible accident, tu essaie de te maintenir en équilibre sur le fil de la vie. La mort dans l’âme, les doigts à jamais recroquevillés, tu as dû abandonner ta carrière d’écrivain. Alors, pour te donner l'impression d’exister à nouveau tu t’es construit une carapace, un monde qui petit à petit est devenu une sorte de prison. Et chaque fois réapparaît l'angoisse, et de nouveau je ressens ce "mal à l'âme". Ce matin, cette icône en forme de croix apparue sur ton écran nous a redonné la foi en un espoir nouveau. Alors tu attends le bon moment.
Sur le quai de la gare, tous tes amis fidèles se pressent déjà. Le voyage jusqu’à Rome est long depuis ta Provence natale, mais en chemin les chants et les prières donnent une dimension particulière au temps. Anne reste toujours à tes côtés, attentionnée à ton bien-être.
Vous voilà dans la ville sainte, Anne te pousse vers la place Saint Pierre, source de tous vos espoirs. Tu voudrais bien la prendre dans tes bras et l’étreindre de ton immense gratitude. Mais tes jambes restent figées sur ton fauteuil d’infortune et ta bouche reste muette. Regarde, une foule innombrable se presse déjà autour de la basilique, les yeux rivés sur leur smartphone, les croyants de tous horizons attendent la vidéo live du pape. Ecoute, une grande clameur envahit l’espace : le visage de sa sainteté apparaît et son discours papal pénètre dans toutes les âmes présentes : "Voici le sommet de l’Évangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence, Jésus, le Crucifié, est ressuscité!".
Emue par ces paroles, tu penses que c’est le bon moment. D’un doigt malhabile tu presses la croix, un appel en vidéo-conférence se lance , une sonnerie ,deux sonneries et puis devant tes yeux écarquillés apparaît... non, c’est impossible, c’est François en personne !
Sur l’écran géant il bénit la foule, mais sur ton petit écran c’est toi qu’il bénit. Alors de toute ton âme Camille, je lui souris.

Herssé, 59 ans








4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,