1
min

Rupture

Image de Cecilemocoeur

Cecilemocoeur

6 lectures

0

Elle vient de m’appeler, finalement. Je viens de passer trois semaines sans nouvelles, je l’imagine, mais j’ai du mal, j’oublie son visage de plus en plus, jour après jour. Seul me reste le souvenir de son odeur, de sa chaleur, de l’odeur de sa sueur qui ne me dérange pas, celle de son sexe brûlant où je me suis plongée pendant des heures, ouvrière de son plaisir. Elle vient de me quitter, elle a tort, je peux être parfaite, immortelle juste pour lui survivre, pour qu’elle n’ait pas de peine, prendre cette peine pour moi, tout faire pour y arriver, arrêter de boire, de fumer, ne plus regarder les autres femmes pour m’attacher à ma fidélité, celle dont je suis fière, même si elle me quitte, me jette, parce que j’ai déconné, parce que je n’avais pas réalisé que c’est l’amour que j’ai cherché et sur lequel j’ai trébuché, sans jamais me plaindre, amour illégal, montré du doigt. Elle a pris un risque que je n’ai pas mesuré, ce ne sera jamais trop tard, mon amour est plus fort que le destin, que les voyants, que les conseils des amis, mon amour vainque.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,