Elle s’est allongée sur la dépouille du noyer qu’il a fallu se résoudre à abattre au printemps.
De la superbe écorce, il ne reste malheureusement que quelques lambeaux qui s’étiolent peu... [+]