3
min

Road-trip in Australia

Image de Nanaëlle

Nanaëlle

107 lectures

14

2005

« - On va faire un pacte, dit Lisa. Quand on aura la possibilité, on ira en Australie toutes les trois !
- C'est mon rêve d'aller en Australie !! dit Mélissa.
- On va voir des kangourous !! s'exclame Emma.
- Alors on ira en Australie ensemble ? Juré ?
- Juré, confirment Mélissa et Emma

*

2015, Paris

Tout a commencé avec ce pacte, il y a dix ans. Puis Lisa est morte dans un accident de voiture, en juillet. Lors de son enterrement, j'ai revu Mélissa. Toutes ces années nous avaient éloignées. Ce jour-là, nous nous sommes souvenues de ce pacte. On s'est regardées, les larmes au bord des yeux. On en a discuté, puis l'évidence s'est imposée à nous.
- Il faut qu'on parte, ai-je dit. On a une promesse à honorer.
J'en ai parlé à mes parents qui m'ont soutenue dans ma décision.

Un mois plus tard à peine, je faisais mon sac de voyage, laissais mes effets personnels chez mes parents et mettais mon appartement en location.

J'ai rejoins Mélissa à l'aéroport. C'est parti pour 23 heures de vol.


*

Quelque part dans le ciel

- J'arrive pas à dormir, se plaint Mélissa.
Je lève les yeux au ciel.
- Mélissa tu as 22 ans, pas 6. Moi non plus je n'y arrive pas, et je fais quoi ? Je me renseigne sur notre future destination.
Je me replonge dans mon guide touristique tandis qu'elle soupire.
- Ça fait des millions d'années qu'on est dans cet avion !
- Seulement sept heures, on n'en est même pas à la moitié...
- Ils ont fait l'escale trop tôt, râle-t-elle. T'aurais pas des écouteurs s'il te plaît ?
Je lui donne. Si écouter de la musique peut la faire se taire... Elle a toujours été capricieuse, mais à 22 ans c'est ridicule. Je secoue la tête et retourne à ma lecture. Après avoir terminé le guide touristique, je décide d'entamer l'histoire de l'Australie pendant que Mélissa a réussi à trouver le sommeil.

A cinq heures de l'arrivée, je parviens enfin à m'endormir, mais je suis presque aussitôt réveillée par une Mélissa qui me demande si ça me dit que l'on fasse du surf
là-bas. Je la fusille du regard et tente de me rendormir, en vain. Merci Mélissa.

- On arrive bientôt ? demande-t-elle en s'étirant.
- Sais pas, répondis-je. Je regarde ma montre. Il reste trois heures, l'informai-je.
Elle sort un flacon de vernis et commence à se faire les ongles.
- Mélissa tu es sérieuse ? C'est un road-trip que l'on fait ! On n'a ni voiture ni rien, on va marcher tout le long du voyage !
Elle lève les yeux au ciel.
- C'est juste du vernis.
- Ne viens pas te plaindre que ton sac est trop lourd, si tu n'as pris que des objets sans intérêt. J'espère au moins que tu as de bonnes chaussures pour marcher ?
Elle me montre ses chaussures de randonnée.
- Bien. Bon je vais dormir d'accord ? Ne me réveille pas pour me parler de surf ou de quoi que ce soit, OK ?
- D'accord.

- Em', réveille-toi on va atterrir !
Je sens que l'on me secoue.
- Mmmh pas trop tôt.
Je m'étire.

*
Brisbane

- Bon, par quoi on commence ? demande Mélissa.
- On va voir des kangourous et des koalas au Lone Pine Sanctuary, on plonge pour voir la barrière de corail et les tortues, on se promène dans une forêt, on va surfer...
- Génial !! Let's go !

Arrivées au Lone Pine Sanctuary, on fait la queue, mais après 23 heures de vol donc d'attente, nous ne sommes plus à ça près.
- Ohhhhh regarde Em', il est adorable celui-là !!
Mélissa tient un koala dans ses bras. Je la prends en photo, et le porte à mon tour. C'est trop mignon.
On va ensuite voir les kangourous.
- Tu crois que les kangourous aiment les selfies ? plaisante Mélissa.
- On va leur donner des croquettes, dis-je.
Quelques photos plus tard, nous décidâmes d'aller surfer. Le surf, c'est plus difficile que ça en a l'air. Après environ 50 chutes, j'ai enfin réussi à tenir debout sur la planche. Mélissa est plus douée que moi, elle a réussi a surfer sur plusieurs vagues.
Ensuite, fatiguées, nous sommes allées planter notre tente dans un parc.

*

Le lendemain, c'était plongée et forêt. Nous avons pris des photos incroyables, sous l'eau aussi ! La barrière de corail est vraiment impressionnante, c'était presque irréel de voir tout cela en vrai.

En fin d'après-midi nous sommes allées dans une forêt.
- Aïe ! Em', il y a des bestioles qui me piquent !!
- Que veux-tu que je fasses ? Oh, méchantes bestioles, arrêtez de piquer Mélissa ! C'est la nature, c'est comme ça ! Moi aussi je me fais piquer !!
Mélissa soupire.
- Il va bientôt faire nuit, dit-elle.
- Pas grave, on va passer la nuit ici, répondis-je
Mélissa grimace mais ne fait pas d'autre commentaire.

- Hum, Mélissa ? On n'est pas déjà passées par là ? J'ai l'impression qu'on tourne en rond...
- On a juste fini de visiter, on peut partir, maintenant.
- Je suis sérieuse, je crois qu'on est perdues...
- Mais non. On va s'asseoir, planter notre tente, dormir et on trouvera la sortie demain, d'accord ?
- Oui.

Le lendemain matin nous nous réveillons au même endroit. Ce n'était pas un cauchemar, nous sommes perdues dans une forêt dans un pays que je ne connais pas.
Nous faisons le tour de la forêt.
- Mais c'est pas possible, il doit bien y avoir une sortie, murmurai-je.
- J'ai peur, dit Mélissa

Je perds la notion du temps. Je ne sais pas depuis combien de temps nous sommes ici. On se lave dans la rivière, on mange ce que l'on trouve, on dort lorsque l'on est trop épuisées pour chercher la sortie, mais on n'y croit plus.

*

- Finalement, j'aime bien être là, me dit Mélissa ce matin. J'aime bien aller chercher à manger, me laver dans la rivière, tout ça. Je m'y fais.
- Moi aussi, ajoutai-je.
J'ai découvert que Mélissa n'était pas si insupportable que ça et qu'elle avait de nombreuses qualités. Je pense aussi que cette expérience a endurci cette jeune citadine.
- On va chercher à manger ?
Je la suis. Et là après environ une demi-heure, on trouve non pas à manger, mais... La sortie.
- Je vais chercher nos affaires ? Propose Mel', pleurant presque.
- Ne te perds pas.
- J'ai repéré le chemin.
Le surlendemain, on est de retour en France, devant la tombe de Lisa.

«  On l'a fait, Lisa. On est allées en Australie. On regrette juste que tu n'aies pas été là avec nous.
On t'aime ».

PRIX

Image de 2016

Thèmes

Image de Très très courts
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un pays que mon fils aurait voulu découvrir...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Belle histoire d'amitié révélée dans l'épreuve.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce joli itinéraire imaginaire! Mon vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES , sont en lice
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de Flo Pétoin
Flo Pétoin · il y a
Beau voyage, merci.
·
Image de Chrisnavas
Chrisnavas · il y a
Bravo, belle imagination et lecture agréable
·
Image de Fabrice Morand
Fabrice Morand · il y a
bravo
·
Image de Lara Béguin
Lara Béguin · il y a
Jolie plume!
·
Image de Paps
Paps · il y a
Magnifique!
·
Image de Mams
Mams · il y a
Bravo
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Un très beau voyage en hommage à une amie perdue, une aventure folle au pays des kangourous ! j'ai adoré ton "quelque part au dessus du ciel" vraiment top ! Et les messages que tu as fait passer dans ton TTC, à savoir l'amitié, l'aventure, que les gens quand on les connait mieux ne sont pas ce qu'ils l'air d'être et l'espoir malgré la mort. Bravo ! Passe voir ma TTC ou mon poème de dernière minute si tu en a envie haha, bonne chance pour la suite !
·