2
min

Révision générale

Image de Pingouin

Pingouin

43 lectures

13

En ce 33 Avril de l'an de grâce 13333 après Genessay Khi (jour béni des docteurs à qui il suffit de demander à leurs patients la date du jour pour leur faire dire 33) Pierre Emmanuel Rigobert de la Poudre d'Escampet (plus connu sous le diminutif de Perpet) était tenu de passer sa révision Bidec (bidécennale).
Cette obligation, applicable à tout un chacun et mise en place il y a plusieurs siècles déjà, devait lui permettre d'atteindre un âge avancé, 500 ans au minimum, 800 ans dans le meilleur des cas si elle était exécutée par des spécialistes chevronnés. De plus elle évitait en principe toutes futures complications sanitaires ultérieures, sources de gêne et de frais. Il faut reconnaître que, depuis la mise en place de ce que l'on peut considérer comme un contrôle technique, les hôpitaux, services de santé et assimilés avaient été réduits à leur plus simple expression faute de clientèle.
Perpet devait se présenter à cet examen dans un état conforme à la circulaire DATI : Directive d'Armonisation du Terrain Individuel (Ndlr : suite à la publication de cette directive son auteur a été condamné à 1 mois de TFO : Travaux Forcés Orthographiques) concoctée à partir des travaux du professeur Rachi Dah.
Cette remise à niveau, d'une très haute technicité, exigeant de se présenter dans des conditions parfaitement verrouillées afin d'assurer la sécurité du sujet contrôlé et un bénéfice vital optimal à l'issue de celui-ci, Perpet avait dû observer un jeûne total pendant les deux semaines précédant cette révision périodique. C'est à dire que pendant 14 jours il n'avait bu que de l'eau distillée additionnée d'un produit apte à dissoudre les tendons reliant entre eux les différents composants du corps humain et d'un nutriment indispensable au maintien des fonctions vitales de ces derniers. La veille au soir il s'était rendu au centre de contrôle afin d'y passer tous les examens indispensables et d'y recevoir la mise en conditions nécessaire au bon déroulement des opérations.

Le grand jour était arrivé Perpet, âgé de 100 ans, allait subir sa première remise à niveau optimal. Un hypneute le plongea dans un sommeil hypnotique au cours duquel lui furent suggérées des sensations décontractantes et apaisantes. Le spécialiste entouré de ses assistants et de tout l'appareillage nécessaire s’attaqua ensuite à dépecer Perpet plongeant, au fur et à mesure, chaque élément du patient, étiqueté à l'aide d'une puce informatique, au sein d'un liquide nourricier destiné à maintenir ceux-ci dans un état de vie végétative.
Tous ces éléments, un par un, furent ensuite attentivement scrutés et testés au sein d'appareils sophistiqués dans le but de les comparer au type idéal, puis rénovés afin de se retrouver conformes à celui-ci.
L'ensemble de ces opérations s'étala sur deux jours pleins, alors un technicien hautement qualifié s'attaqua à ré-assembler les différentes pièces du puzzle humain. Il les prélevait, dans un ordre soigneusement préétabli, dans le liquide nourricier au sein duquel elles avaient séjourné durant de nombreuses heures puis les fixaient entre elles grâce à de nouveaux tendons synthétiques.

Progressivement Perpet avait repris forme humaine mais il était encore dans un état végétatif le temps que son organisme se réadapte à la vie normale. Lentement, péniblement, il ouvrit un œil et jeta un regard circulaire autour de lui mais immédiatement la stupéfaction se lut sur son visage, il s'écria terrorisé :
Que m'avez-vous fait ? Je ne vois que des taches de couleur sonores !
Les spécialistes s'approchèrent, examinèrent l'homme qui semblait totalement perdu comme s'il se retrouvait dans un univers inconnu.

* * *

Quelques heures plus tard le verdict tomba, sans appel, mais sans que l'on put l'expliquer : par on ne sait quel mystère les yeux avaient été connectés aux nerfs auditifs et les oreilles aux nerfs optiques. Désormais Perpet voyait les sons et entendait la lumière.

13

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Comme un kit remonté à l'envers... Perpet a "pris cher" pour le coup, si je puis dire... J'ai aimé cette bonne histoire, même si je ne me languis pas cette époque future :)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour l'originalité de cette œuvre si biien construite !
Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le Prix
Faites Sourire Catégorie Jeunesse 2018. Merci d’avance et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Un texte original, superbement écrit avec une chute géniale et drôle ! Une révision trop complexe et voilà le résultat :-)
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Les erreurs médicales n'ont pas d'âge ☺☺☺ !
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un futur qui fait froid dans le dos. Tout a un prix mais cela donne à réfléchir
·
Image de JHC
JHC · il y a
on ne peut plus se fier à personne, à quelque chose malheur est bon :)
·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Un homme puzzle.
Cela peut-être une belle expérience de voir les sons et d'entendre la lumière. Il pourrait l'écrire ou la dessiner. ;)

·
Image de Pingouin
Pingouin · il y a
Pas de problème Joëlle tu es parfaite, tu n'as pas besoin de révision
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je savais bien que leurs révisions étaient dangereuses : je ne répondrai donc pas à la convocation que j'ai trouvée hier dans ma boite aux lettres ! :(
·
Image de Oriel
Oriel · il y a
Tu confirmes : ne jamais mettre un pied à l'hôpital de son vivant!!!
Bonne année ( carte en gestation)

·