Restrictions

il y a
1 min
9
lectures
1
Le temps est gris et sale, la pluie tombe à flot, ce qui ne m'empêche pas démarcher sous tout ce déluge. Autour de moi passent des visages qui me paraissent amicaux, pourtant que je ne connaîtrais sans nul doute jamais.Mes vêtements sont imprégnés de la pluie et mon corps est devenu froid,mes cheveux sont plaqués et les gouttes ruissellent sur mon visage. Je suis la seule personne que la pluie ne semble pas déranger, peut être parce que j'espère que celle-ci lavera mon cœur et mes erreurs du passé, que grâce à elle je pourrais oublier ce mal qui me ronge à chaque fois que j'entends prononcer ton prénom, que j'entends les gens parler de toi ou encore lorsque j'entends passer à la radio le son de notre douce mélodie sur laquelle nous avons vécu nos meilleurs moments.La température de mon corps a baissé et seul les souvenirs que j'ai de toi réussissent a réchauffer ce cœur blessé par le poids de l'oublie et de l'ignorance. Je suis à présent seul dans les rues, tout le monde s'est abrité ou est rentré chez soi. Je me retrouve encore une fois seul avec moi-même mais ce sentiment ne me fais plus de mal car permanent depuis le jour où tu m'as effacé de ta vue et de ton cœur, cependant critiqué pour les choses que j'aurai pu faire au lieu d'apprécier les douces choses que je t'ai offert sur le seuil de mon amour.Mon sang et mes membres sont glacés voire gelés, je suis à genoux sur le pavé mouillé, immobilisé par le lourd fardeau de l'incompréhension et delà solitude. Une grande rafale de vent me fait à présent tomber à terre, je suis telle une fleur fanant pulvérisé par la force du vent. Personne ne vient m'aider, je suis seul face à ce rude choix qu'est de me relever ou de rester là à attendre.Mais que vaut la vie sans l'être aimé et sans l'espoir d'avoir un jour la chance d'être vu tel que l'on est, d'être apprécier pour ses valeurs et principes et d'être aimer sans préjuger dans la confiance et la tendresse, dans l'affection que nous méritons, nous les anges meurtris dont on dit de nous que nous sommes les derniers membres d'un ordre respectueux qu'on appelait jadis « Les Sentimentaux ».
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Danse~hirondelle
Danse~hirondelle · il y a
Les gens sont beaucoup moins sentimentaux qui est de l'essence même d'un amour naissant.