Rencontre inattendue avec un chef cuisinier!

il y a
2 min
104
lectures
13
Qualifié
Image de 2016
Image de TTC
Inattendue ! Ma rencontre avec un chef cuisinier dans ma chambre d’hôpital !
Evidemment, je m’en serais bien passée ! Comme je me serais bien passé d’avoir failli mourir de cette foutue péritonite !
Onze jours sans manger ! Onze jours de nourriture par perfusion. Onze jours de souffrances et de tuyaux branchés de partout !
Et puis, un beau jour, enfin, j’ai eu le droit de boire un demi-verre d’eau ! Il a mit l’après- midi à descendre dans mon estomac !
Puis le 2ème jour, j’ai eu le droit à un verre d’eau entier.
Le 3ème jour, au repas de midi, j’ai été gâtée d’un bol de bouillon de légumes !
Au repas du soir : potage mais avec dix pâtes dedans !
Je commençais à avoir faim, faim, faim.....
Le 4ème jour : Un gros morceau de poisson avec de la sauce !
Un vrai festin par rapport aux menus précédents ! Je savoure chaque bouchée, je garde longtemps en bouche chaque morceau. Et puis, il y a cette petite sauce. Ah ! Cette petite sauce ! Qui a-t-il dedans? Je dois absolument connaître le secret de ce délice ! Je mène ma petite enquête : l’infirmière ne sait pas, la stagiaire n’en a aucune idée, l’aide soignante n’a pas le temps....
Le soir, je repose la même question, à la femme de service qui vient récupérer mon plateau
Elle me promet de poser la question « en cuisine ».
Et, je ne sais comment, j’ai eu cette sublime idée : écrire un petit mot au cuisinier avec mon numéro de chambre. Je l’ai glissé sous mon assiette .Cette jeune femme m’a promis de le lui transmettre. Voici l’intégralité de mon petit mot doux :
« Bonjour, Monsieur le cuisinier. Votre sauce était un vrai régal ! Elle m’a remonté le moral et redonné des forces. Mais, qu’avez vous mis dedans ? Je me doute bien que ça doit être « top secret ».Mais, si vous pouviez m’aiguiller un tout petit peu, pour que je refasse la même chez moi, en rentrant !
Je vous remercie vraiment beaucoup. Une petite réponse dans mon prochain plateau ?

Le lendemain : dimanche.
8 heures du matin : Je dégustais mes 2 biscottes et buvais mes 2 « doigts » de café, en écoutant la radio. Mon horoscope : « Gémeaux, vous allez recevoir une visite inattendue ! »
Evidemment, je n’y ai pas prêté attention. Mon état me permettait de recevoir seulement ma famille. Alors, quelle rencontre inattendue pourrais-je bien faire, clouée sur ce lit ?
12 heures. En plein milieu de mon repas...J’entends « toc toc » à la porte de ma chambre. Je me dis « zut, encore un repas qui va être perturbé par les soins, le médecin ou....»
Je vois quelqu’un rentre, avec un sourire énorme et une mine joviale. Il était habillé tout en blanc. J’ai cru voir un médecin ou autre. Je lui ai demandé : qui êtes-vous ?,
Et là, il m’avoue : « bonjour, je suis le cuisinier en chef. Vous m’avez transmis un « petit mot doux » dans votre plateau. Et, me voilà. ! C’est tellement rare d’avoir des compliments. Alors, je suis venu vous voir, en personne, pendant ma pause. D’habitude, les malades ne trouvent rien de bon et rouspètent toujours ! Alors, ces félicitations me remplissent de joie. !»

Gênée, je ne savais plus « où me mettre ». Je me suis, évidemment confondue en excuses.
« Bonjour, je suis très gênée ! Il ne fallait pas vous déranger et vous déplacer pour moi !
Une simple petite explication de votre recette, sous mon assiette, m’aurait amplement fait plaisir ! »
Il me réplique : « mais si, mais si .Cà me fait plaisir de vous faire plaisir ! Je vais vous donner mon secret....................................
Je me rappellerai de cette fameuse rencontre toute ma vie !
13

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
Je trouve que c'est originale, on ne pense jamais aux cuisiniers dans les hôpitaux, je vote
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/non-c-est-vrai

Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
votre texte est fluide et agréable à lire. Elle m'a reconnectée avec mon opération de l'appendicite lorsque j'étais petite, et le fait d'avoir faim et ne pas pouvoir manger est une vraie expérience, et donc lorsqu'on remange on apprécie, on goûte..... et vous nous l'avez très bien fait ressentir ! l'idée est très originale d'écrire un petit mot au cuisinier, on ne connaitra pas le secret de la recette, nous lecteurs ? dommage !! je soutiens votre oeuvre et je vote +1

J'ai un poème finale Hiver 2016 jusqu'au 21 décembre http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lui-15 je vous invite dans le partage à le découvrir

Image de Franco22
Franco22 · il y a
BONSOIR ETMERCI je pense qu'il faut avoir eu vraiment faim pour comprendre cette situation, malheureusement véridique
Je vos invite à venir consulter mes nouvelles illustrées sur Edilivre.com , sous mon pseudo Soazig Jeunele à bientot

Image de Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Et alors?
Elle est où la recette de cette fameuse sauce?

Image de Franco22
Franco22 · il y a
bonjour finalement, j'ai voulu garder le secret!
Si vous aimez, vous pouvez jeter un œil sur mes "nouvelles illustrées" (aux crayons de couleur) sur edilivre.com .Mon pseudo Soazig Jeunele merci de votre intérêt

Image de Ghost Buster
Ghost Buster · il y a
Il n'y a plus qu'à laisser l'imagination écrire le reste....
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Sympa ce cuisinier qui fait de la bonne cuisine à l'hôpital ! J'y fais des stages de temps en temps et ça ne m'est jamais arrivé. Il y en a qui ont de la chance ! Mon vote pour ce TTC qui répond bien au sujet.
Mon Ombrecito est en finale de la Matinale. Si vous voulez le lire, c'est par ici :
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ombrecito-acrostiche
Merci pour lui.

Image de Emma M
Emma M · il y a
Tres doux et joli. Histoire vraie ?
Image de Franco22
Franco22 · il y a
merci
Eh,oui.malheureusement, tout est vrai!C'était dur pour moi de tout résumer en une page.J'ai écrit un livre de 160 pages (illustré aux crayons de couleurs) qui raconte tous mes malheurs§Ca m'a fait un bien fou!

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo Franco pour cette tranche de vie entre le réalisme des nourritures post-opératoires et le mystère de la rencontre qui permet au lecteur d'en imaginer davantage. C'est très joli et je vote.
Je vous invite à lire mon poème qui est en finale de la Matinale :
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/est-ce-par-hasard

Image de Franco22
Franco22 · il y a
Merci, cette rencontre m'a vraiment apporter énormément de réconfort! et vous savez quoi?Après le départ du cuisinier:une infirmière aigrie est venue "m'enguirlander" d'avoir déranger ce brave cuisinier!
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Hélas tout le monde n'est pas en empathie avec ceux qui en ont assez de la monotonie des menus. Mais l'expérience aura donné un bien joli texte et les mauvais côtés seront je l'espère, bientôt oubliés.
Vous découvrirez chez moi comment se tirer d'un mauvais pas grâce à l'imagination.

Image de Adrien Martin
Adrien Martin · il y a
Belle histoire, et sans mauvais jeu de mots, belle faim !
Image de Franco22
Franco22 · il y a
merci beaucoup et pour le jeu de mots bravo!
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire sur la faim et la bonne cuisine! Bravo!
Je vote au n0 4 ! Si vous trouvez le temps, merci de passer me lire ici:
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/froideur
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/premiers-froids-1
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/eureka-6

Image de Franco22
Franco22 · il y a
et oui,j'avais très faim!Je m'en suis "sortie" grâce aux bananes et pain d'épices ,que m'apportait mon mari!et sur le conseil du chirurgien!
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une histoire toute en simplicité et pourtant extraordinaire. Bravo, Franco, pour ce texte bien construit qui décrit fort bien les affres de la faim dans l'après opération et cette chute merveilleuse. Vous avez mon vote.
J'ai un fauteuil qui chuchote des souvenirs coquins à l'oreille, ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

Image de Franco22
Franco22 · il y a
merci beaucoup
C'est vécu, c'est du vrai malheureusement!
Merci à short édition de me permettre de me défouler par les mots!

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
C'est une grande vertu de Short que l'échange, Franco ! Mon fauteuil est en finale hiver. Irez-vous le soutenir ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise