Récit d'un pas grand chose

il y a
1 min
3
lectures
0
Quelques petites règles que j'ai appris : ne pas mettre sa bite la où on ne mettrait pas ses doigts et l'usine tue, autant que la drogue.

C'est peut être triste mais c'est comme ça, je suis ce que votre monde a fait de moi, ni plus ni moins.

Franchement, quand on voit tout ce qu'un Homme fait pour se payer un pieu, une bouffe, une chemise moche ou une femme triste, on est en droit de se dire "A quoi bon?".
Pour ma part, je n’exhibe jamais mes névroses, j’attends qu'elles se manifestent d'elles même. Et pour la suite? Bah, Bacchus ou Dionysos ont une fâcheuse tendance à embellir les choses et nos erreurs.

Le secret se tient peut être partiellement la : savoir fermer ou ouvrir les yeux aux bons moments.

Ça s'apparente à de la survie certes, mais partant du postulat qu'on connait tous la fin de l'histoire, est-ce un crime que d'essayer de la prolonger?
Je ne vaux pas mieux qu'un autre. Que penser d'un môme bloquer dans le corps d'un homme, à la fois soucieux de tout et soucieux de rien? Seulement j'ai compris que dans la vie, mille choses nous mènent en bateau et la solution n'est pas forcément de se faire marin.
Je crois qu'il n'y a pas pire situation que d'avancer les poches vides et les couilles pleines. Et pourtant, ont s'y complait sans cesse, à courir comme des cons derrière des choses qui n'existent pas. Et pourquoi? Trouver un endroit ou écouter tout ces bobards qui nous dictent quoi être?

Les choses les plus importantes sont trop souvent celles que l'on ne dit pas.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,