Réanimation

il y a
1 min
1601
lectures
209
Lauréat
Jury
Recommandé
Image de Hiver 2016
Elle ne comprend pas pourquoi ils ont tant tenu à la réanimer. C’était pourtant une mort parfaite, on ne pouvait rêver mieux. Elle ne se rappelle pas avoir eu mal.
Elle avait fait sa toilette, avait épluché deux pommes et une poire pour la compote, puis elle était allée à la messe. C’était la veille du Vendredi saint.
Ce qu’elle a fait d’autre ce jour-là, elle l’a oublié. Elle ne se rappelle pas être rentrée de la messe, ni avoir préparé la soupe, ni même s’être couchée. Un grand trou noir dans sa mémoire. Ce n’est pourtant que le lendemain que son cœur s’est arrêté.
L’hôpital, l’hélicoptère, pourquoi avaient-ils fait tous ces efforts alors que ça s’était si bien passé ? L’encéphalogramme plat. Les enfants, les petits-enfants, les arrière-petits-enfants, tous pouvaient se préparer au deuil en douceur. Le printemps arrivait pour panser les plaies.
Et pourtant le lundi, elle avait rouvert les yeux. Des yeux pleins de reproches, puis de résignation.

Depuis, dix ans avaient passé. Dix ans volés. Elle n’aurait pas dû voir disparaître ses amis, son frère, sa sœur, ses cousines, son gendre, son petit-fils. Elle n’aurait pas dû faire du feu dix hivers durant. Elle n’aurait pas dû se tromper dans les prénoms, ni pleurer tous ces morts, ni voir le monde s’enflammer. Ce n’était plus son monde.
Dans son monde, elle courait de feux en feux, à la Saint-Laurent, en dansant sous les étoiles. Et puis à l’aube, elle prenait les sentiers, ceux des bergers ou ceux des bêtes, elle les connaissait tous, et elle grimpait au sommet de l’Umo di Cagna, crier sa joie et sa rage d’être vivante.

Recommandé
209
209

Un petit mot pour l'auteur ? 111 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de Christel Roze
Christel Roze · il y a
a voté!
Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Merci pour ce très beau texte. Ah! Si on pouvait tirer sa révérence au bon moment sans être dérangé...
Je vote, m'abonne et vous invite à lire mes essais poétiques et soutenir ceux qui méritent d’être soutenus. Merci et bonne chance

Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Difficile de faire plus riche de sens en aussi peu de mots. Que de choses vraies et profondes exprimées là. Et avec quelle économie de moyens.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai aimé, en retard mais j'ai aimé. En vieillissant, c'est exactement ce qu'on ressent .
"le coq et l'oie" sur ma page.

Image de Scribo
Scribo · il y a
Quel beau texte ! Dommage que j'arrive trop tard pour voter ! J'aime beaucoup ! Bravo !
Voici ma nouvelle présentée pour la matinale des lycéens, si vous voulez venir faire un petit tour ;) : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/tournez-a-droite

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Avec beaucoup de retard, ce texte est bouleversant! Des émotions...
Si le coeur vous en dit:
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/un-ange-passe-4

Image de Mick
Mick · il y a
Très beau texte, touchant et visant juste pendant tout le long. Un peu moins enthousiaste sur les dernières lignes, mais le reste est tellement fort et bien écrit que ce serait vraiment inapproprié de faire un quelconque reproche. Bravo.
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Lucy je découvre votre oeuvre, oui car c'est une oeuvre, et je suis bouleversée, mon coeur tourneboulé dans tous les sens ! Des émotions m'envahissent, je pense à des proches qui ont vécu la même chose. C'est merveilleusement écrit : avec simplicité mais des mots qui accrochent, qui nous frappent en plein coeur. Je n'avais pas eu le temps de venir vous lire lors du prix d'hiver sinon, j'aurais voté c'est certain. Alors j'aime oui, mille fois, j'aime ce texte et votre style. Bravo et titre bien mérité ! Lulla Bell
Image de Michel Croste
Michel Croste · il y a
Le temps qui passe, le temps de trop, mis en scène avec force et simplicité, en quelques lignes.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Clément

Sylvie Loy

La chambre ne sent pas bon. Un mélange de sueur, de confiné et de tabac froid. Elle est sombre, les rideaux sont toujours tirés. Mais je l’aime. Parce que je la partage avec Nathaniel, mon... [+]