2
min

Raoul Tapas

59 lectures

25

Je m’appelle Raoul, Raoul Tapas. J’ai 40 ans aujourd’hui et personne ne le sait. Ce n’est pas grave, c’est ainsi depuis plusieurs années, avec le temps je me suis habitué à fêter mes anniversaires seul.
Je suis allé travailler aujourd’hui, comme d’habitude. Et là, je rentre chez moi, comme d’habitude aussi. Je prends le RER, Paris station Pont Royal. Est-ce qu’elle est là ? Oui ! Je suis heureux. Je ne la connais pas, mais tous les jours, nous prenons le même train, nous montons dans le même wagon et nous filons un bout de trajet ensemble.
Je ne lui ai jamais parlé. Elle s’appelle Emilie. Je le sais parce qu’une fois, une personne croisée l’a saluée ainsi. Le train arrive. Il ralentit, s’arrête, ses portes s’ouvrent. Fichtre, que de monde ce soir ! Y aurait-il un évènement dont j’aurais raté l’annonce ?
Je me faufile entre les personnes. Et Emilie ? Elle n’a pas pu entrer ! Elle regarde à l’intérieur, alarmée, file en courant à l’autre porte et là, elle saute avant qu’il ne démarre. Ouf ! Je suis soulagé : elle a pu monter.
Et en même temps, je suis chagriné : elle n’est pas avec moi... Mince, j’aurais tellement aimé que pour mon anniversaire, elle soit là, près de moi. Même si nous ne nous connaissons pas, elle m’est familière, j’aurais aimé partager un moment avec elle... Tant pis !
La rame est pleine d’inconnus, silencieux, le regard vague, chacun pris dans ses pensées. Je descends au prochain arrêt. Je soupire, un coup d’œil jeté rapidement vers l’autre wagon. A nouveau, le train s’arrête, les portes s’ouvrent. Quelle affluence !
Ça alors, tous les voyageurs descendent... J’ai bien dit « tous » ! Du jamais vu... Je suis le dernier à quitter le wagon et à sauter à terre avant que les portes ne se referment. Je suis fatigué.
Et soudain dans la station, quelque chose d’improbable se produit : tout s’arrête, les gens cessent tout mouvement, comme si le temps soudain s’était suspendu.
J’entends compter : 1, 2, 3 ! Puis une musique se lance. Ça alors, c’est mon morceau préféré : les Blues Brothers ! Et là, je vis une scène incroyable : la foule se met à danser, tout le monde en rythme, dans une parfaite chorégraphie. C’est étonnant !
J’assiste à l’un de ces évènements spontanés, qui a lieu ici, dans la station Châtelet-Les Halles. Un sourire me vient sur les lèvres : c’est sympathique ! Quelle ambiance dans la station ! Ça alors, les lumières changent de couleur, cela clignote, c’est festif !
Et toutes ces personnes qui dansent dans un même accord... J’en ai des frissons. Soudain, dans la foule, j’identifie une personne : Emilie ! Mon sourire s’élargit. Je ne vois qu’elle. Puis la musique s’arrête.
Toutes les lumières s’éteignent. Allons bon : une panne ! Cela dure quelques secondes puis des briquets s’allument. Un chant s’élève alors de la foule, doucement d'abord, puis de plus en plus fort : «♪ Joyeux anniversaire !♫». Ça alors, c’est incroyable, quelle étrangeté !
Et quel choc, quand dans la chanson, j’entends mon nom : Raoul ! Ce n’est pas possible, je rêve, la station de métro ne peut pas me souhaiter un joyeux anniversaire! Mais la foule en chantant, s’est tournée vers moi, elle me regarde avec de grands sourires, des mains tendues, Emilie aussi...
Je deviens rouge, ou blanc, je ne sais pas... Sur les murs, les publicités ont laissé place à des « Joyeux anniversaire Raoul ! » partout. Des larmes me viennent, de joie, d’émotion, de surprise... Tout cela mélangé. Je suis confus, j’ai l’air niais, les yeux écarquillés, la bouche ouverte.
Emilie s’approche, elle me prend la main doucement.
- Et ce n’est pas fini, Raoul !
Quoi ? Comment ? Un énorme gâteau d’anniversaire vient d’être débarqué du train resté à quai. Ce soir, c’est la fête ! Je sers tout le monde, même ceux qui n’ont pas dansé, ceux qui traînent là, que je croise chaque jour à faire l’aumône.
L’un joue de la guitare, on rit, on s’embrasse.
La station est merveilleuse, joyeuse, chaleureuse.
Emilie est radieuse, je suis heureux, je serre sa main. Je l’aime, ici, maintenant, toujours...

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
25

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Mes voix pour ce bon texte. Prenez le temps d'aller visiter ma nouvelle (SACHA), qui participe au concours spéciale à l'occasion du 40ème anniversaire du RER. Lisez, et si vous aimez, votez afin de m'offrir votre voix très chère http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sacha-3?all-comments=true&update_notif=1511282103#js-collapse-thread-585524
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Extrêmement gai, riant et touchant. Mes votes avec plaisir.
·
Image de Valérie Bonenfant
Valérie Bonenfant · il y a
Merci beaucoup Arlo, ça me touche! :)
·
Image de Cookie
Cookie · il y a
Comme un conte de fée. J'aime
·
Image de Valérie Bonenfant
Valérie Bonenfant · il y a
Merci!
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau texte bien écrit et très agréable à lire ! Mes votes ! Mon “Gros père Noël” est en compétition pour le Grand Prix Hiver 2018. Une invitation à le lire et le soutenir si le cœur vous en dit ! Merci d’avance !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gros-pere-noel

·
Image de Valérie Bonenfant
Valérie Bonenfant · il y a
Merci Keith ! Et oui, j'irai découvrir votre père Noël, avec plaisir !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci beaucoup, Valérie !
·
Image de Asbrif
Asbrif · il y a
Merci pour ce moment joyeux et surprenant! Je vote! Gai, léger, on se laisse prendre à la lecture et on se surprend à sourire! Je vous invite à jeter un oeil à ma nouvelle "je t'attends" à l'occasion.
·
Image de Valérie Bonenfant
Valérie Bonenfant · il y a
Merci et contente que ma petite histoire vous ai fait sourire, chouette! :)
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Joliment écrit. Mes voix. Sans contrepartie je vous invite à prendre un billet pour mon 7h24, en lice dans la même catégorie, merci. http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/7h24-1 Mais j'ai beaucoup d'autres choses qui vous attendent.
·
Image de Valérie Bonenfant
Valérie Bonenfant · il y a
Merci! Et OK pour prendre votre train de 7h24, bientôt... Et hâte de voir la suite!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur