1
min

Ralbolution

Image de Charles.B

Charles.B

35 lectures

5

Manifester sur la voie publique suppose une obligation de déclaration préalable avec lieu, date, heure du rassemblement, itinéraire et surtout le but de la manifestation.
Nous on n'avait rien prévu... c'est vrai on l'sait pas à l'avance quand on va péter un plomb !!!
Ce jour là j'étais deux mille selon mon organisation, « un » selon la police.
Cette distorsion est courante...
je défilais lentement en cortège serré autour de ma personne et agitais en guise de banderole un mouchoir spolié par un rhume récent, encore tout taché de souillures d'un jaune vert tenace, mais tout à fait adapté à la profondeur du dégoût total que j'avais à cœur d'exprimer. Une rage dedans me boursouflait les joues, une chique venue du fond de mon désespoir, de tous ces mots refoulés, de toutes ces rancoeurs subies de toutes ces humiliations ravalées. Nous marchions côte à côte dans les rues en hurlant nos revendications, les intérieurs prêts à péter, au bord de la déflagration. Une bombe ambulante menaçant de lâcher sur la ville un essaim de couleuvres mal digérées, de répandre sur le macadam les tonnes de déchets de nos cris muets, la longue plainte contenue de toutes ces années d'enfouissements suicidaires.
On troublait l'ordre public, celui là même que nous étions sensés vouloir rétablir. Quand la flicaille nous est tombée dessus les mille neuf cent quatre vingt dix neuf autres avaient disparus, tous envolés pfuittt !!
Comme oiseau il ne restait plus que moi à mettre en cage.
Attendri à la matraque, insulté, menotté, tout tuméfié, mes mots révoltés, survoltés, mes maux et douleurs aggravés, ma rage de dents et ma rage dedans toutes cassées et entremêlées.
Au bout de deux semaines à l'ombre, l'avocat qu'on m'avait désigné d'office m'a remis une lettre qui datait de quelques jours déjà :
« Salut !! marre de tes conneries ! Je te quitte !! Ne cherche plus à me joindre ! Je pars avec les gosses chez mes parents en Bretagne.
Lili.
PS : je te signale qu'au boulot, il t'ont viré!....

«  Hem... j'peux aussi m'occuper du divorce, monsieur Gogol, qu'il me fait le bavard, je vous ferai un prix »

C'est fou la vie !

5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bien exécuté et très marrant! Bravo! Mon vote!
Comme il ne nous reste que 4 jours pour voter,
je vous invite maintenant à venir voir et apprécier
mon “Bal populaire” si le cœur vous en dit, merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire

·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Quel pied !
·
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Parce que complètement déjanté, et ça, ça.....ça fait du bien fouilla!!!
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ben... excusez-moi mais j'en ris encore. C'est votre faute : narrer de tels malheurs de cette façon ! ;-)
·