1
min

Rachel

Image de Paul Fichtre

Paul Fichtre

31 lectures

0

Le tunnel, tourbillon d'hologrammes animés par l'infosphère d'Utopia, s'étire à l'infini autour de l'aéroptère. La lumière blanche à son extrémité semble si proche, pourtant le véhicule ne la rattrape pas. L'habitacle empeste la transpiration, la proto-food© et l'ozone. Deux chargeurs vides pour pistolet à éclats trônent au milieu des emballages vides qui jonchent le plancher et une partie de la console virtuelle de navigation clignote depuis la fusillade.
« Dommage qu'elle doive mourir. »
Il revoit Geth debout sous la pluie, chapeau vissé bas et patte folle soutenue par une canne à une époque ou une unité HK Paramedics® vous ressuscite.
Le glisseur a tendance à plonger vers la droite, compenser cette dérive l'épuise. Activer l'auto-pilote serait la solution, mais la conduite prudente du processeur permettrait à leurs poursuivants de les rattraper.
Il ne pensait pas la trouver là en regagnant son conapt. Il effleure le contour de sa pommette, l'arrondi délicat de sa mâchoire tandis que ses grands yeux noisette le fixe sans le voir. Sur le toit de l'immeuble, six g de poussée verticale à la carrosserie auto-adaptative les attendent, perspective d'avenir radieux loin de ce bar à mémoires frauduleux dans lequel il noie son chagrin soir après soir.
Ils avancent courbés pour se protéger du vent et de la pluie qui fouettent le tarmac. Le premier tir le manque de peu comme il pousse Rachel à l'abri, ses implants et son conditionnement font le reste pour les débarrasser des clones assassins. L'Organisation déteste les mauvais payeurs et incarner le souvenir de la jeune femme lui a coûté plus qu'une vie entière de salaires. Fallait-il qu'il soit stupide pour espérer leur échapper ?
Le picotement dans ses doigts s'est mué en engourdissement, Rachel fixe sans ciller un point au delà de la carrosserie. Elle est restée muette, même pendant la fusillade, poupée de porcelaine docile dont il effleure le bras et le froid s'immisce jusque dans ses os. Derrière le cockpit, la lumière blanche est là, toute entière pour les avaler.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,