3
min

Quitte ou double

Image de Sylvie Jacob

Sylvie Jacob

88 lectures

36

Elle, c'était une femme comme on peut en voir de partout. Une femme ne souhaitant rien de plus que de rencontrer celui qui était fait pour elle, ce qui les ferait l'un pour l'autre à vie.
Elle avait donc fait le choix de s'inscrire sur un site pour faciliter sa recherche.
Les rencontres s'étaient enchaînées sans qu'aucune ne fasse la différence jusqu'au jour où il fit apparition sur son écran d'ordinateur et là, pour le coup la différence fut flagrante au point qu'elle en fut abasourdie.
"Dieu qu'il est beau" pensa t-elle.
Jamais de sa vie elle n'avait vu pareille merveille.
Tout était pur enchantement, la moindre mimique la faisait subjuguée et quand il venait à poser ses yeux dans les siens, le reste du monde aurait pu disparaître, qu'elle n'aurait pas réagi tant elle était sous le charme.
Il lui aurait demandé sa main, elle n'aurait jamais pu lui dire non, c'est vous dire à quel point elle se savait certaine de l'aimer toujours.
Si à distance, il lui faisait un effet de dingue, comment envisager l'instant où il serait debout devant elle.
Ce qu'elle redoutait c'était le contact physique, parce qu'elle savait que dés lors où il viendrait à la toucher, elle serait sienne pour l'éternité.
Elle le voulait à la folie et c'est ce qui finalement l'effrayait et faisait qu'elle se trouvait des excuses bidons pour le tenir à l'écart.
Mais de quoi avait elle peur ! Elle avait beau y réfléchir, elle ne voyait pas pourquoi elle était si intimidée à l'idée de le rencontrer. Elle se sentait une toute petite fille, si petite que même la formulation d'une phrase simple prenait des allures d’onomatopées. Sûr que si elle voulait faire bonne impression, c'était un peu raté et qu'en même temps c'était justement ce qui la rendait crédible.
Malgré sa peur, elle continuait à entretenir le lien, à travers des échanges virtuels qui n'en étaient pas moins réels sur le plan de l'attirance.
Mais bon il restait à franchir l'obstacle de comment arriver à une confrontation avec une femme qui était tétanisée parce qu'elle se savait vulnérable.
Et puis vint l'occasion, elle devait sortir danser et il profita de l'opportunité pour lui proposer de venir la rejoindre, tout en lui demandant si elle n'y voyait pas d'objection.
De quel droit lui aurait elle interdit un lieu public.
Excitée comme une puce, elle se fit plus coquette que d'habitude et s'en alla retrouver une amie avec laquelle, elle avait prévu cette sortie.
A peine arrivée sur les lieux, elle ne pu s'empêcher de le chercher du regard. Il était encore tôt et n'avait pas de raison de s'inquiéter mais à présent, elle s'était faite à l'idée de le voir et l'attendait impatiemment.
Quoi qu'il en était, elle était venue pour s'amuser et c'est dans cette perspective que son amie avait programmé cette soirée alors c'est ce qu'elle fit, tout en gardant un oeil sur l'entrée en espérant le voir arriver.
Le temps passant, la discothèque s'était remplie, ce qui compliquait la tâche d'y retrouver son galant.
Aussi, quel bonheur quand elle le vit accoudé au bar ! Et quel supplice de retourner sur la piste pour dire de tenir compagnie à une amie alors qu'elle ne voulait qu'une chose, être seule avec lui !
Le calvaire prit fin et il la raccompagna à sa voiture. Enfin !
Ils échangèrent leur premier baiser et tous les autres qui suivirent furent toujours aussi doux à son coeur.
Toutes leurs rencontres étaient fusionnelles et on les sentait dans une sorte d'aura magnétique.
Elle l'attendait comme une enfant attend Noël, ce qui faisait chacune de ses venues, une fête à la fois joyeuse et solennelle.
Elle se souvient du désir violent de cette première fois quand après s'être embrassés langoureusement, il l'avait suivi jusqu'à chez elle avec bien évidemment son consentement.
Elle avait tellement envie de lui, de le toucher, de le contempler que ses doigts tremblaient en tentant de défaire les boutons de sa chemise, ce qui ne lui facilitait pas la tâche et ne faisait qu'accroître davantage son désir, qui avec le temps prenait des allures de torture et faisait que ces boutons devenaient un challenge, tant ils étaient trop petits pour l'occasion.
Son coeur battait si fort, si vite à croire que lui aussi était dans l'attente d'un rapprochement physique.
Elle ne se rappelle plus si il a aidé, mais cette chemise a finit par tomber !
Et quelle récompense que la beauté de ce torse, digne de susciter l'inspiration de tout artiste sensible aux courbes délicieusement sculptées. Quant à sa peau, les reflets du soleil apportaient au doré, une luminosité que même le plus talentueux des peintres n'aurait su en trouver la teinte, simplement parce qu'on ne peut immortaliser que le paraître et non l'essence de l'être.
L'instant était sacré tout autant que l'était son bien aimé, qui à ses yeux avait la grâce des dieux.
C'est donc avec une émotion assez intense, qu'elle finit par y poser ses mains mais avec une lenteur qui laissait deviner l'état second dans lequel elle était.
Puis elle s'abandonna à ses bras où il lui offrit la magie des étoiles en l'amenant avec une infinie douceur à toucher le ciel.
Outre le fait qu'il était à ses yeux l'être le plus merveilleux qu'il lui ai été donné de rencontrer, il était poète et écrivain.
Poète et écrivain, ça donne une indication mais sans tracer un portrait de l'homme.
Difficile d'en avoir une représentation, si ce n'est qu'en imaginant un univers bien particulier dans lequel jamais elle n'avait mis les pieds.
Il l'avait beau l'aimer, elle craignait que son plaisir lié à l'écriture ne les éloigne parce qu'elle était étrangère à son monde.
Elle était consciente que ce manque pouvait nuire au bonheur du projet de vie commune.
Comment être heureux sans partager ce qui nous tient à coeur mais bon, elle redevenait très vite optimiste dés qu'il était là.
Alors que leur relation prenait au fil des mois, une bonne évolution laissant espérer le meilleur, le pire arriva !
Son bel amant lui annonça qu'il devait partir et la nouvelle fut si dure à entendre qu'elle n'en demanda pas plus de détail.
Alors pour ne pas perdre la tête, elle a prit un crayon et une feuille de papier et s'est efforcée de poser des mots sur leur amour.
Et depuis ce jour, elle écrit..

PRIX

Image de 2017

Thème

Image de Très très court
36

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
J'adore votre récit. Bonne continuation.
Je vous invite à lire ma nouvelle en compétition et laisser un like si elle vous plaît mais surtout les critiques afin de m'améliorer. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1

·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Très beau récit que je ne découvre pas au bon moment, mais il n'est jamais trop tard . . . La chute est rude à vivre au moment où le bonheur semble assuré ; elle montre cependant qu'en amour rien n'est jamais définitivement acquis, mon vote.
Et je vous invite à découvrir les deux finalistes pour ce printemps : " Majeure" et " Imparfait " . . . à bientôt !

·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Rien n'est jamais acquit quand il faut faire l'effort mais quand c'est le plaisir qui nous dicte notre façon d'agir, ça montre que la base est solide ! C'est un écrit positif Scribette :) Merci pour votre gentille visite et votre vote ! J'ai de mon côté découvert "Majeur et "Imparfait" et je vous félicite !
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un grand merci à vous pour votre visite sur ma page ! À bientôt !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très bonne idée de coucher sur le papier ses émotions :-)
·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Oui c'était une bonne idée Lydia mais elle ne le savait pas au départ. L'intérêt premier était d'occuper son esprit et petit à petit ses écrits se sont fait plus réfléchis et c'est là où elle a compris que le pire l'avait amené au meilleur <3 Votre présence lumineuse, Lydia fait plaisir à voir.. Merci de votre visite.:-)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Tjs avec plaisir que je lis tes écrits :-)
·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
C'est toujours adorable d'ouvrir son coeur avec une telle fraîcheur :-) Merci Lydia
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est vrai =)
·
Image de Monique Feougier
Monique Feougier · il y a
Bravo pour ce texte magnifique…il pourrait y avoir une suite c'est sûr, on va attendre mais en attendant je vote !
Je vous invite à découvrir mon poème « Monsieur Midi et Madame Minuit » en concours également si vous en avez envie bien évidemment…
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/monsieur-midi-et-madame-minuit

·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Merci beaucoup Monique pour votre vote et pour votre commentaire qui fait plaisir à voir tant il est réactif ! :) Quant à la suite, elle a peut-être déjà été écrite.. :)
·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Un texte bien sympathique qui explique une des origines de l'écriture !
·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Heureuse que mon texte soit bien sympathique à vos yeux Christian, cela me touche vraiment.. Merci de votre présence. J'y suis sensible..
·
Image de Blyne
Blyne · il y a
Très belle histoire d'amour c'est vraie que la chute est inattendue on est tellement avide de connaître toutes les émotions de ces deux etres qui font de cette lecture un enchantement du virtuel à la réalité bravo une suite serait pas mal !!!
·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Merci beaucoup Evelyne.. L'émotion est à son apogée, ce qui les fait dans une dimension grandiose sur le plan spirituel où toucher reste l'élément principal, ce qui forcément réduit la communication verbale au néant... Une suite ? On peut s'attendre à tout quand le coeur a ses raisons que la raison ignore :) Je peux éventuellement te proposer une autre lecture http://short-edition.com/oeuvre/poetik/fallait-il
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une merveilleuse histoire d'amour avec une chute inattendue mais belle ! Bravo ! Je vote !
Je vous invite à venir profiter de mon AUBAINE et à lire aussi ma
version de LUCKY LUKE si vous avez le temps. Merci d’avance
et bonne journée !

·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Merci beaucoup Keith Simmonds. Vous avez résumé en quelques mots l'essentiel de mon récit, ce qui veut dire que j'ai réussi à faire passer le message voulu. Etre comprise, c'est être entendu et ça fait toujours chaud au coeur ! Ravie d'avoir votre vote.
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
TTC très réussi. Passer du virtuel à la réalité pour arriver à l'écriture. Très fort! Vous avez les cinq points d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème "hasard" en lice prix St Valentin. Bonne chance à vous et bon après-midi.
·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Passer du virtuel à la réalité pour arriver à l'écriture. Très fort! Oui il fallait y penser mais en même temps n'était ce pas prévisible :)
Très heureuse Arlo de ces 5 points qui me vont droit au coeur. Belle nuit à vous et merci.

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
On suit la narratrice dans son périple, espérant qu'elle touchera le bonheur du doigt, et vient la chute ! Bravo, Sylvie ! Vous avez mes 5 votes !
Je vous invite à lire un Lucky Luke, bref et humoristique, ici : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/ouaip

·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Le bonheur est dans le plaisir d'avoir donné son coeur à cet homme qui l'avait largement mérité d'où la chute.. Et vous voyez Jean ce bonheur continu grâce à vous, alors merci et ravie d'avoir vos 5 votes :)
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Sylvie. Sûr, le bonheur réside dans le plaisir de donner !
Mon Lucky Luke est en finale un peu grâce à vous. Vous pouvez revoter pour lui si le cœur vous en dit : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/ouaip

·
Image de Sylvie Jacob
Sylvie Jacob · il y a
Bonsoir Jean, Votre Lucky Luke a été remarquablement bien pensé et votre plume est suffisamment aiguisée pour faire que votre écrit soit dans les premiers mais il n'est pas le seul et j'ai déjà donné mon coeur à un autre Lucky Luke, et le bonheur c'est de lui être fidèle jusqu'au bout.. Pardon d'être aussi restrictive mais c'est le principe du bonheur que de respecter son coeur.. Bonne chance à vous Jean sincèrement..
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur