Princesa, Guerrera, Reinado (Princesse, Guerrière, Règne)

il y a
1 min
16
lectures
0

Et donc... Pour parler sans être interrompu, il faut tout simplement écrire. Écrire et surtout écrire sa force pour que la lumière soit ! Un jeune auteur suis-je, Écrivain poète, nouvelliste  [+]

Le soleil s'éclipsa légèrement sur la côte ouest. De loin, l'on pourrait apercevoir les voiles des navires osciller dans tous les sens. Les vagues s'agitaient bruyamment.

Demain, dès l'aube se tiendra une bataille très farouche au stade. Le destin de la princesse Darylle était en jeu. C'était l'apocalypse du règne qui s'apprêtait. Darylle, fille de la reine Tymara, reine de Alta cité de l'Empire et auparavant princesse de la chaîne de GOUFFRON .

Demain, telle une ambiguïté, personne ne s'en lassera de rester sur le qui-vive. J'avais intérêt à ce que ma magie soit plus rapide que le feu du dragon.
Tout se jouera au stade.
De Gabriel à Aubry , ou de Mena à Tymara, ou du moins de Noah à Tara, personne n'aurait cru voir encore la jeune guerrière restée en vie et manier l'épée.

Compétitions brutales—Tueries—Agr­essions secouaient ardemment la vie de la cité. Lorsque le soleil, le visage enfoui, tentait épuisement de regagner sa demeure Darylle ébahit le public au stade en menant une rude épreuve de combat avec sept soldats des couronnes de fer, combat qu'elle remporta vaillamment.

Au soir de la veille, je me dirigeai vers la vallée d'Orlian, là où la magie elle-même est née. Je devrais retrouver mes pouvoirs. Une fois à l'intérieur de la grotte, je posai mes pas lentement avec prudence. L'antre se referma derrière moi. Un peu plus loin, je vis la déesse Odon. Elle était là, dans la pierre glacée, la bouche cousue, les mains à la tête et le visage archivé.

Ma mission était claire : enfoncer l'épée dans le cristal et délivrer la déesse afin de retrouver mes pouvoirs.
.
« Tu sais que J'ai confiance en moi, je crois en mon passé. Je crois en ce que je suis, ce qui est, et en ce qui sera » dis-je
.
Elle ne pouvait pas parler, la pire des choses. De longues séquences après, j'arrivais à la délivrer. Elle se leva alors vers le ciel comme une ascension et me rendit mes pouvoirs.
La guerre était inévitable. Ma cité allait s'effondre.
.
Dans un dernier élan, je fendis en deux l'entrée de la grotte. Une grande nuée de fumée s'échappa et se répandit dans l'air.
Je sors de la grotte.
.
« Obrigado, senhor dos dragões » lança la déesse.
.
Je hochai la tête.
Je devais sauver Darylle. Sa vie est en danger.
L'ennemi est en marche.
Je suis Hemrix.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,