1
min

Pouvoir dire au revoir

Image de Claire Doré

Claire Doré

657 lectures

76

FINALISTE
Sélection Public

Hélène était une des chimistes les plus douées de sa génération. A l’aube d’un jour de juillet 2011, sa vie fut bouleversée. Alors qu’il faisait encore sombre, son mari l’avait réveillée et avait bredouillé quelques mots. Il n’était que cinq heures et elle avait juste répondu: «  Il est trop tôt chéri, dormons encore ». Deux heures plus tard, elle s’était levée discrètement. Elle avait pris son petit-déjeuner au jardin et avait arrosé les fleurs. Elle se sentait bien, heureuse. Ils étaient en vacances et la journée s’annonçait lumineuse. Elle s’aperçut qu’il était neuf heures et que le moment était venu de faire prendre son traitement quotidien à Paul. Elle ouvrit les rideaux de la chambre et dit:
- Il est l’heure pour ton médicament, mon cœur.
Il n’avait pas répondu. Elle s’était approchée du lit. Elle avait tout de suite compris. Le corps de son amour était froid. Elle l’avait touché, embrassé. Elle avait hurlé. Elle s’était enfermée dans le mutisme. Son chagrin était incommensurable.
Elle sut qu’elle allait désormais œuvrer pour retrouver l’amour de sa vie et lui dire au revoir. Elle allait le faire aussi pour tous ceux qui avaient été privés de ces instants. Elle pensait à tous ces accidentés disparus dans un océan lointain à la suite d’une catastrophe sans même laisser un corps. Elle pensait à tous ces enfants malades, avec leur petit bout de vie, qui mouraient à l’hôpital sans leur parents. Tant de gens n’avaient pas échangé le dernier partage!
Elle consacra tout son temps à cette recherche, les larmes aux yeux car les savants sont aussi des humains que leurs peines désintègrent.
Elle trouva une substance chimique qui, introduite dans le cerveau du demandeur, pourrait raviver quelques minutes les disparus à condition d’en accepter la contrepartie: personne ne sort indemne d’une manipulation du cerveau.
Hélène bénéficia de l’injection. Elle put tenir une dernière fois dans ses bras, dans le lieu de son choix, son mari vivant , lui dire à quel point elle l’aimait encore, l’enlacer, lui tenir la main pour le vrai départ en sa présence. L’ultime baiser sur les lèvres réchauffés de son amour le fit disparaître. Désormais Hélène pourrait, comme d’autres qui en auraient fait le choix, vivre une existence toute simple , loin de ses recherches qu’elle ne pourrait plus assumer.

PRIX

Image de 2014

Thème

Image de Les savants fous
76

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
L' Au-delà ... Par définition, le vivant n y entre pas... Merci et au plaisir de vous lire sur ma page. ..

https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eventail-ouvert

·
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
un thème cher à chacun : savoir laisser partir... j'aime !
si le coeur vous en dit, j'ai un TTC en compèt' : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/les-deux-vieux
et aussi
un poème : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/terre-de-passage
mais sans obligation ;-)

·
Image de Nadou
Nadou · il y a
Ce texte est déchirant ! Je connais ce sentiment et vos mots...tellement justes dans le ressentis, dans la douleurs...me trouble profondément.
Justement la personne dont je vous parle est dans mon dernier poème..."Silence" si vous voulez le découvrir sur ma page...il est en finale d'automne.

·
Image de Cerise
Cerise · il y a
...car il est important, indispensable l'instant de l'adieu... En être privé c'est mourir avec l'être disparu... Ce texte est bouleversant, il interpelle aussi. N'attendons pas pour dire aux gens qu'on aime tout ce qu'ils représentent pour nous et combien on les aime... Il faut vivre comme s'il n'y avait pas de lendemain car nous n'aurons pas une seconde chance comme Hélène. Quel plume Claire, humaine, touchante, poignante même. J'aime, énormément.
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
C'est bouleversant pour moi de voir ce texte commenté, plusieurs mois après sa parution, avec tant de sensibilité!Contente que votre propre texte m'ait fait vous rencontrer!
·
Image de Cerise
Cerise · il y a
C'est tellement réciproque...
·
Image de Mélanie Roland
Mélanie Roland · il y a
Très beau texte rempli d'émotions, félicitation pour cette place en finale :)
·
Image de Loute
Loute · il y a
C'est un texte magnifique qui fait ressortir le désir secret de tous ceux qui ont perdu brutalement un être cher. Vous avez très bien dépeint cette affreuse sensation d'inachèvement. Bravo !
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Merci à vous Loute de votre sensibilité et de votre vote.
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Merci de l'avoir lu, Loute.
·
Image de Loute
Loute · il y a
De rien, c'était un plaisir !
·
Image de Herssé
Herssé · il y a
J'aime beaucoup l'humanité qui se dégage de votre texte !! Félicitations pour votre nomination !!
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Je suis sensible à votre commentaire, Herssé..
·
Image de Herssé
Herssé · il y a
Rebonjour Claire, je me permets de vous inviter à d'autres émotions.
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/oubli-4

·
Image de Zabelou
Zabelou · il y a
Il y a trois mois, je t'avais dit à quel point ce texte me bouleversait... Cette fois, c'est pour te féliciter que je le commente !
Et j'espère pouvoir te dire "Bonjour" bientôt ;-)

·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Toujours la bonne réplique, si "humaine" Zabelou(" Pouvoir te dire bonjour", pas possible de faire mieux en l'occurrence!). Je ne serai pas des vôtres cependant ,concrètement, mais je suis une sorte de fantôme, aussi je participerai avec plaisir à votre joie.
·
Image de Patrick Barbier
Patrick Barbier · il y a
Félicitations, Claire !
·
Image de Verseau
Verseau · il y a
Si heureuse que ce texte soit primé ! bonne chance pour tes textes mon amie
·
Image de Claire Doré
Claire Doré · il y a
Moi aussi, je suis contente pour ce texte en particulier.
Merci, mon amie aussi!

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur