1
min

Post-Apocalyptique (exercice de style)

Image de Santiago Dg

Santiago Dg

6 lectures

0

Le froid mordait les corps. Des cendres humides recouvraient le village. Il avait fait un feu qui peinait à réchauffer le baril même dans lequel il brûlait. Aucun bruit ne déchirait l’atmosphère étouffante. Quelques branchages avaient été entrelacés en manière de grille. On tentait d’y faire cuire un maigre repas. Des racines essentiellement.

- Viens t’assoir à côté du feu, ça te réchauffera. T’as faim ?
- Oui
- On va manger un peu et dans une heure on repart, d’accord ?
- Oui.

Un silence cotonneux enveloppait l’espace. Ses sinus piquaient en permanence. Sa gorge encombrée ne laissait circuler l’air qu’avec difficulté. Il observait les alentours. Il restait à l’affût du moindre mouvement. Cherchant à déceler la moindre présence. Ses yeux s’humidifièrent en se posant sur le petit bonhomme qui était accroupi à côté du baril. Quelques minutes passèrent. Pas un souffle de vent ne bruissait dans les arbres sans feuilles. Pas un des bâtiments environnants ne semblait occupé.

- Dis, pourquoi il fait froid ?
- J’en sais rien.
- Avant il faisait pas froid.
- Non.
- Tu penses qu’on va mourir ?
- Pas aujourd’hui en tout cas.

Ils échangèrent des regards résignés. D’épaisses volutes sortaient de leur bouche. Leurs mains étaient gonflées et violettes. Leurs lèvres brûlaient. Les racines crépitaient sur le feu. Le père les enveloppa dans deux mouchoirs en tissue qu’il avait. Il en donna un au garçon. Tous deux mangèrent. Le repas était médiocre.

- Tu promets hein ?
- Quoi ?
- Qu’on ne va pas mourir aujourd’hui.
- Mange bien tes racines, et tu ne mourras ni aujourd’hui, ni demain.
- Pas avant après-demain alors ?
- Pas avant après-demain. Promis.

Il s’était assis à côté du petit. Il utilisait son long manteau miteux pour le réchauffer un peu.

- Ça va pas ?

Le feu s’éteignait.

- Maman me manque.

Le vent balayait les cendres.

- Moi aussi, papa...

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,