Pirat'âge

il y a
3 min
42
lectures
43
Qualifié

Une formation littéraire pour l'amour des mots et de la lecture. Un fourmillement et une excitation lorsque je les trouve sur le clavier. Une ébullition dans mon crâne toujours sur le feu. J'écris  [+]

Image de 2018
Image de Jeunesse
Y'a vraiment des situations terribles. J'aurais pu être la fille d'un aventurier. Toujours sillonnant les routes. J'aurais pu être la fille d'un comédien, passant de scène en scène, de ville en ville. Ma vie aurait été faite de sauts de puce, entre deux étapes, entre deux états. Mais voilà, je suis simplement une fille de pirates.

Et alors, c'est pas courageux un pirate, ça ne court pas de port en port, un jour ici, un jour là-bas ! Mais voilà, mes parents sont simplement des pirates du web, des hackeurs. Des vrais, des durs, des pirates qui accomplissent des coups incroyables. Ils sont à la solde d'une grande société qui les emploie. On peut même les classer dans la catégorie des corsaires-espions plutôt que de pirates. Il y a quand même un certain goût du risque mais pour ce qui est de l'aventure, il faut repasser. Quand je suis née, ils ont à peine quitté leurs claviers. Il paraît que Sandra, ma hackeuse de mère a voulu emporter son ordi en salle d'accouchement. Elle a demandé au gynécologue si j'étais ambidextre alors qu'il venait juste de me prendre dans ses bras.  Elle voulait déjà savoir si je saurais taper sur un clavier avec mes deux mains ! Pour ce qui est de ma petite enfance, mes souvenirs se limitent aux écrans disséminés de pièce en pièce. Je n'avais pas peur du noir, il n'y en avait jamais chez nous. Bien sûr, difficile d'attirer leur attention, aux parents. Jonathan mon père a les cheveux en broussaille et des lunettes rondes. Il lui faut beaucoup de cafés au petit déjeuner. Je place mon bol entre les deux PC de mes parents. Attention de ne pas renverser du chocolat chaud sur leurs claviers. Si l'humeur est bonne, ils chantonnent quelques mélodies reprises sur You tube. Ils peuvent même cesser le cliquetis de leurs doigts pour esquisser quelques pas de danse. C'est pendant ces moments-là que je suppose qu'ils ont pu sortir de chez eux pour aller danser.

Mon premier cadeau a été un ordi magique. C'est lui qui m'a tout appris. Il m'a montré les choses du dehors que j'ai appris à nommer. J'ai acquis un super vocabulaire. J'en connais beaucoup plus que les enfants de mon âge. Le seul hic, c'est que je n'ai jamais vu certaines choses et certains animaux dont je connais le nom. Plus tard, comme mes parents n'ont pas voulu me scolariser pour rester à la maison, j'ai eu des cours par internet. Tous les profs virtuels que j'ai rencontrés ont été bienveillants. Toujours très justes. Ils m'encourageaient et récompensaient mes efforts. J'ai appris à lire et à compter sans l'aide d'aucun humain. Mes seuls contacts avec l'extérieur sont ceux que j'ai avec les livreurs qui nous approvisionnent en nourriture, vêtements et surtout, surtout pour tout le matériel High Tech que nous consommons. Je ne manque de rien. Au contraire, mes parents anticipent mes envies. Ils m'achètent le dernier jeu vidéo avant même que je sois informée de sa conception. Ce n'est pas grave dans le fond, mais ce savoir numérique m'empêche de me sentir humaine. J'ai parfois l'impression de vivre dans une bulle de savon qui va bientôt éclater, après avoir brillé sans but quelques secondes.

Aujourd'hui, je vais avoir onze ans. Je décide de m'inscrire au collège de notre ville. Il se trouve à quelques rues de notre maison. Je peux très bien accomplir le trajet toute seule.

"Vous n'avez pas besoin de m'accompagner."

 Mes parents m'écoutent avec une attention que je ne leur ai jamais connue. Ils n'ont aucun argument à m'opposer.

"Tu es bien sûre de ton choix. Là-bas, ce n'est pas un collège pilote. Il y a seulement une salle informatique. Les profs doivent s'inscrire pour y aller !"

"J'ai entendu qu'une réforme allait interdire les portables au collège. Tu ne pourras pas nous joindre. Tu ne pourras pas te connecter quand tu veux. Pas de réseau. J'espère que tu prends la mesure de ton choix."

Je les regarde avec mes grands yeux de la myope que je suis devenue. Ils ne doutent pas un instant de ma détermination. Ils soupirent et retournent à la lumière artificielle de leurs écrans.

Pour la rentrée prochaine, j'ai fait mes achats dans une papeterie de la petite ville où j'habite. J'ai connu un vrai plaisir à tourner les feuilles des cahiers. Je sais que je vais devoir écrire. J'ai choisi un stylo plume avec une plume très légère. J'ai senti pour la première fois l'odeur un peu âcre de l'encre. Je m'entraîne un peu pendant mes premières vacances. Je forme de belles lettres qui façonnent des mots  que je ne peux pas effacer. Ou alors il faut acheter un stylo effaceur. Finalement la panoplie de l'écolier est inventive. Je m'amuse avec toutes ces trouvailles.  Le soir, je délaisse un peu mon chat pour rêver aux rencontres que je vais faire. Je commence à me créer une légende pour raconter ma vie, mes parents. Ils sont commerçants. Ce sont des e-sellers, ils vendent en ligne. C'est pour ça qu'ils doivent rester à la maison où nous avons notre boutique. Ils ne m'accompagnent jamais. ils sont bien trop occupés. j'ai déjà choisi les jours où je resterai à la cantine. Je garde un jour pour mes parents. Il ne faut pas couper le cordon trop brutalement.

Cela fait un mois que la rentrée a eu lieu. Dur dur, le réveil et les horaires. Les filles ont toutes des super look. Dès qu'elles sortent du bahut, elles se connectent sur leur smartphone pour voir si elles ont des SMS. Je garde le mien au fond de ma poche. Je crois que j'ai même dit à Omaya que je n'avais pas le droit d'en avoir un avant la 4ème.

"Ils sont raide méchants tes parents !"

J'ai acquiescé avec un air contrit. Elle voudrait bien m'offrir son vieux mais elle l'a échangé pour bénéficier d'une meilleure offre.

"C'est pas grave ! J'attendrai."

Aujourd'hui, Dylan est venu m'aider pendant le cours d'informatique. Il a des yeux immenses et un sourire incroyable. J'ai écouté tous ses conseils en buvant ses paroles.

Pour aborder ce garçon, il faut que je fasse appel à mes qualités de pirate, de pirate du réel.

 

43

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Vous méritez mes 5 voix avec votre super texte! C'est très bien écrit! :)

Je vous invite également à soutenir ma peinture: https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/dumbledores-tattoo-1

Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Drôles de pirates préférant presque leur activité aux préoccupations de leur fille ...bel écrit. Mes voix pour vous.
Sans obligation et si vous le désirez je vous invite à découvrir mon tout dernier texte en compétition :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-train-denfer
Tres amicalement.

Image de jc jr
jc jr · il y a
De l'écran à la plume, du virtuel au réel, 'est vraiment d'actualité ! Merci+2
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-grenier-7

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Génial ! de l'engouement à l'addiction , voici décrit le monde qui va nous couler !
Et ce qu'il y a de délicieux , c'est de rappeler les pleins et les déliés qu'on nous apprenait en écriture ! Car ne l'oublions pas ! . Nous avons appris à écrire d'abord pour pouvoir écrire encore . Merci pour ce souvenir . J'ai pris un crayon et un cahier à grands carreaux et j'ai vérifié si je savais encore écrire !

Image de Polotol
Polotol · il y a
Beaucoup de recul pour cet enfant de 11ans et les retrouvailles de l'écriture ancienne. Mais le virtuel veille … https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/terre-creuse-retour-mer-1
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre écrite avec beaucoup de sensibilité, originale et pleine d’optimisme ! Mes voix ! Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi “ qui est aussi en lice pour le Prix Faites Sourire” ! Merci d’avance !
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Une idée originale, cet abordage du réel!
Image de Mine
Mine · il y a
Merci pour ton commentaire. Les pirates sont des être fantasmés. Ils voguent dans toutes les dimensions. Je vais aller rencontrer les tiens.
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Le sujet de ce texte est sacrément original : comment serait en effet la vie d'une fille de 11 ans qui n'aurait connu le monde que par l'intermédiaire d'écran, sans être confronté à l'extérieur ? Je trouve ton approche optimiste concernant ses chances de s'adapter à l'univers inconnu du dehors (l'écriture au stylo par exemple), mais finalement le sourire l'emporte sur les inquiétudes, et ça apporte une belle note d'espoir à ton texte :)
Merci et bravo, Mine !
J'ai également écrit une nouvelle dans la catégorie "jeunesse" (Les Pirates du Ciel Azur) et une autre dans la catégorie "grands enfants" (Le Ballon Pirate !). Si tu le souhaites, n'hésite pas à voguer en ces mots inconnus, en espérant que tu y fasses beau voyage :D
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-pirates-du-ciel-azur
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-ballon-pirate