Petite Mine

il y a
1 min
52
lectures
14
la pâleur de ma pomme souligne mes yeux marqués
mes traits lourds, gonflés à me défigurer, pour conjurer
le mauvais sort on me nomma " Petite Mine "
pour ne pas me laisser couler dans l'océan de la maladie.
Comme ce petit galibot qui rognait sa rage ,
trouvait ce courage pour affronter
sa peur de descendre dans les entrailles de la terre,
avaler cette maudite poussière.
Je prendrai de lui cette descente au fond du gouffre
pour mener le plus lourd de mes combats.
Comme lui dos courbé, luttant avec mes petits poings ,
je démonterai mes colères pour anéantir ce crabe,
cette maudite bestiole, à coup de traitement lourd,
d'odeur d'eau de javel, d'aiguilles, de douleurs,
de vomissements.
Cette faiblesse me plaquant au sol plus d'une fois!
tête nue comme un crane d’œuf et des kilos en trop .
Comme lui je préparerai mon berli, mon auge a cochon :
une salade de tomates, d'orange, de cube de soja,
de champignons ravalant avec audace ma fierté!
Se nourrir sainement fait partie du traitement,
déniché aux hasards de lecture.
Je l'avalerai sans broncher, comme ce pauvre petit gamin
qui bouffait autant de charbon que de pain.
Comme ce petit galibot je n'ai pas peur de ce grisou,
de ce terrible loup, même à genoux comme lui, moi
" Petite Mine " je resterai debout !

Mes pensées se cognent contre
les rubans roses qui flottent au vent au bout de mon fanion
comme celui posé sur la pale copie qui marque ma poitrine
depuis 20 ans.
Mes pas comme celui des autres frappent le pavé de cette
cité minière pour l'espérance!
Pour crier qu'il faut croire en la chance !
Pour que les femmes d'ici où d'ailleurs se protègent contre ce fléau,
je serai à jamais de ce combat !
14

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,