1
min

Petit caniche

Image de Isabelle Day

Isabelle Day

46 lectures

6

Il la suivait partout, par tous les temps. Elle ne pouvait pas se passer de lui. C'était un petit caniche d'une douceur, vous n'imaginez pas. C'était certainement dû au plaisir infini qu'elle prenait à le brosser son petit ange blanc. Son trésor...

Lors de la promenade, il était un compagnon fidèle, bien qu'elle-même eusse du mal à se trainer sur ses pattes. Et même à table, parfois, les autres convives de la maison s'étonnaient de le trouver encore sur ses genoux. Ca lui valait quelques réprimandes mais pour elle, cela n'avait pas d'importance. La fois suivante, elle usait d'autres subterfuges pour essayer de le rendre inaperçu. Ah, c'est sur, pas grand chose n'aurait réussi à les séparer !

Il faut dire que quand elle était seule, le temps lui paraissait long. Alors c'était agréable de pouvoir parler à quelqu'un. Pas sûre que la bête comprenne vraiment ce qu'on lui disait mais il n'empêche que le monologue pouvait durer de longues minutes. Car c'était auprès de lui qu'elle se plaignait des visites chez le médecin, trop fréquentes à son goût, des repas moulinées, des longues heures passées au parc... à cette présence rassurante.

Ainsi, lorsque de la famille éloignée venait lui rendre visite, de temps en temps, le manque de tendresse et d'égard que certains pouvaient éprouver envers l'animal l'agaçait. Telle une enfant capricieuse, elle pouvait même se mettre dans une colère noire si l'on insistait en riant. Car non, il ne fallait pas faire de mal à son petit caniche ! C'était un ami précieux.

Et si tout le monde le prenait pour une vulgaire peluche, elle, elle l'appelait simplement "doudou".
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Florence Duquesne
Florence Duquesne · il y a
Je regarde parfois mon chat dormir parmi les peluches ou plutôt les ex-peluches de mes enfants et je pense à E.T dans le placard à jouets : quand le sujet devient objet. Les personnes âgées en devenir, comme nous le sommes tou(te)s deviennent elles-mêmes des objets mais "le manque de tendresse et d'égard que certains" éprouvent envers elles n'agace plus vraiment personne. Je suis particulièrement sensible à ce genre de situations. Mon vote et mes compliments.
·
Image de Mog
Mog · il y a
Un confident, un ami, quelqu'un pour l'écouter ... à défaut d'autre chose ! Bouleversant cette solitude.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur