20 lectures

0

Il est la... Dans les objets que j'ai plaqué. Et les cartons dans mon cœur. Il est dans ces moments suspendus, ces instants où je ne suis plus. Il est ici, dans le tout et le rien, dans cette envie de retourner à la poussière. Il est là... Lorsque que ça s'arrête. Lorsque je traîne par terre.

Il est là, le bonheur, dans l'odeur des nouveaux jours. Il est l'orpheline que je suis et que je resterais toujours. Une envie de géant, d'un coup de maître : devenir l'adulte, qu'enfant on a rêvé d'être.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,